impala

La start-up Londonienne Impala souhaite faciliter l’interaction avec les données des hôtels. A ce titre, elle est en train de crée une API Rest afin de normaliser ces échanges de données.

Une levée de fonds de 11 millions de dollars

Afin de concrétiser ses projets, Impala a effectué une levée de fonds de l’ordre de 11 millions de dollars auprès de Stride.VC, Xavier Niel / Kima Ventures, Jerry Murdock, les partenaires de DST Global et des investisseurs existants. Il ne s’agit pas de la première opération financière de la sorte pour l’entreprise, puisqu’elle avait déjà collecté la somme de 1,75 million de dollars auparavant.

Avant tout, Impala souhaite proposer une solution simple, tout comme Stripe, Twilio ou Plaid. Le but est que tout développeur puisse, avec quelques lignes de code, se familiariser avec Impala, afin de pouvoir par la suite aller un peu plus loin dans le développement.

Les hôtels utilisent en effet des systèmes de gestion immobilière pour pour gérer les chambres, les types de chambres, les prix, les extras, les taxes, etc…A ce sujet, le fondateur, Ben Stephenson , a déclaré: « l’une des raisons pour laquelle cette API est nécessaire est que les hôtels ne remplacent jamais la structure de système existante, et que, par conséquent, ils ne sont pas incités à créer des API ».

Permettre une interaction fluide entre les systèmes des hôtels

Actuellement, les développeurs travaillant pour les hôtels doivent créer e multiples intégrations pour se connecte à tous les systèmes des hôtels. Grâce à son API, Impala souhaite normaliser et standardiser ce travail, pour faciliter le quotidien de tous ceux qui travaillent sur les systèmes hôteliers.

En d’autres termes, si vous souhaitez savoir combien de chambres standard sont disponibles dans différents hôtels, vous pouvez les interroger à l’aide du même appel API. Il devient beaucoup plus facile de gérer un ou plusieurs hôtels et de créer des applications, des sites Web et des services internes qui interagissent avec un système hôtelier.

La start-up souhaite donc construire et permettre plus d’intégrations avec les systèmes hôteliers.Actuellement, la solution Impala prend en charge 8 systèmes différents. Mais, c’est surtout sur un support standard et international que l’entreprise mise, pour faire de son API la référence mondiale.

Impala travaille également sur une API de réservation directe. À l’heure actuelle, de nombreux hôtels téléchargent manuellement les données de réservation sur les sites Web de Booking Holdings (Booking.com, Priceline, Agoda, Kayak…) et du groupe Expedia (Expedia, Hotels.com, HomeAway, Trivago…), ou utilisent un canal de gestion. Cela peur s’avérer fastidieux, et ces démarches peuvent être facilitées grâce à l’API.

Yvan Dupuy

Source