La start-up Le Petit Ballon ouvre une première boutique digitalisée à Paris

le-petit-ballon

Chères lectrices, chers lecteurs,

Commercialisant des boxs de vins sur abonnement, la start-up Le Petit Ballon s’est rapidement fait connaître. Afin de développer sa stratégie omnicanale, elle vient d’ouvrir une première boutique digitalisée dans Paris, afin de se rapprocher de ses abonnés, et trouver une nouvelle clientèle.

L’approche physique est importante dans le monde du vin

Ce n’est pas la première démarche de diversification pour la marque. En effet, cette dernière avait déjà développé un site marchand ou les internautes peuvent avoir accès à une sélection de vins choisit par un sommelier, hor abonnement. Ces derniers pourront désormais les choisir sur internet, et venir les chercher en boutique.

Matthieu Lesne, directeur du développement de l’enseigne déclare:

« Dans le monde du vin, il est très important d’avoir une approche physique. Historiquement, les gens aiment bien choisir leurs bouteilles chez le caviste

Monsieur Lesne parle en home d’expérience, puisque l’enseigne possède déjà une boutique physique dans le 8ème arrondissement, accueillant chaque mois plus de 2000 abonnés, qui viennent retirer leur coffret. il ajoute:

“Il s’agissait d’un simple point retrait que l’on a progressivement transformé en boutique au vu de son succès. Mais elle est faite de bric et de broc quand celle que nous ouvrons aujourd’hui est totalement conceptualisée”.

Miser sur la digitalisation

boutique digitalisee

Dans l’espace digitalisé, les clients pourront déterminer leur profil oenologique. En répondant à quelques questions en se connectant via wi-fi ou via leur smartphone ou via les tablettes connectées mises à leur disposition, ils seront fixés. Via un algorithme, une prescription leur sera faite en les orientant vers différents labels. Les clients n’auront plus qu’à se diriger vers un code couleur leur étant attribué pour trouver les boutiques qui pourront les intéressés.

Les plus exigeants pourront affiner leur recherche via tablette connectée, afin de sélectionner la bouteille qui leur correspond le mieux aux accords mets-vins qu’ils prévoient ou à leur budget…

A terme, l’objectif est d’ouvrir, en France, vingt boutiques de ce type, détaille Matthieu Lesne sans s’avancer sur le calendrier. Les deux prochaines devraient éclore à Paris, afin de consolider le concept. Nous ouvrirons ensuite d’autres espaces en France” précise Monsieur Lesne.

Sur la questions des villes concernées par ce développement, il ajoute:

Les emplacements sont choisis en fonction du nombre d’abonnés qui y résident. Nous sommes dans une logique Drive to store où ce sont eux qui viennent à nous, explique le responsable. Ils constituent d’ailleurs le coeur de notre clientèle”. Une démarche qui permet de s’implanter dans des endroits moins convoités. “A l’inverse des commerçants classiques, nous pouvons ouvrir des points de vente dans des endroits peu passants. Cela n’a pas empêché notre première boutique, dans le 8e arrondissement, de générer 500 000 euros de chiffres d’affaire l’an dernier« 

Le Petit Ballon sera-t-il un modèle pour les marques souhaitant ouvrir des boutiques digitalisées ?

Yvan Dupuy

La start-up Le Petit Ballon ouvre une première boutique digitalisée à Paris
Noter cet article

Auteur: Yvan Dupuy

Fondateur de Neoproduits, Webmarketeur & Infopreneur, Yvan est également passionné de référencement. Il décortique pour vous l'actu du e-commerce et des nouveaux concepts lancés sur internet.

Partager Cet Article