Appartement vacances
Crédits: Pixabay

La start-up Japonaise de location de biens de vacances H2O annonce avoir levé 7 millions de dollars, dans le cadre d’un cycle de financement de série B auprès de plusieurs investisseurs, parmi lesquels: Samsung Ventures, Stonebridge Ventures, IMM Investment et Shinhan Capital. Selon le communiqué, cela porte le montant de l’opération à 18 millions de dollars.

Une utilisation pour son fonds de roulement

Selon Crunbase, elle a déjà obtenu des investissements de près de 500 start-ups, dans un cycle de démarrage de 1,5 million de dollars en 2016.S’en est suivi un cycle plus important de 10 millions de dollars avec Samsung Ventures en 2018.

Pour la jeune pousse, l’aventure a commencé en 2015, quand elle a lancé son service appelé Wahome en Corée du Sud. Elle a ensuite acquis des sociétés d’hébergement en ligne et hors ligne en 2017 pour pénétrer le marché japonais.

Des installations sans ressources humaines

La particularité de son concept est qu’elle gère ses ressources immobilières sans ressources humaines, en automatisant tous les flux opérationnels à travers le système de gestion immobilière qu’elle a développé. Ce dernier relie et gère les calendriers entre les invités, les chambres et les femmes de ménage, contribuant ainsi à réduire les dépenses opérationnelles.

Actuellement, la société compte 5000 chambres et commercialise ses locations par le biais de 25 agences de voyages en ligne. Elle a déclaré qu’en 2019, son panier moyen était de 160 dollars, avec un taux moyen de 87%. Elle affirme également que son chiffre d’affaires a doublé chaque trimestre depuis le troisième trimestre 2018.

John Lee, son PDG, a déclaré: «Nous avons constaté que la façon dont les hôtels géraient l’immobilier n’a pas changé au fil des siècles et nous avons pensé qu’il était très inefficace. J’ai nommé notre société H2O, qui est une version raccourcie de l’hospitalité 2.0, pour montrer aux gens que nous visons à développer la deuxième génération de méthode opérationnelle pour les structures d’accueil qui peuvent et doivent être gérées sans ressources humaines sur place.»

C’est à ce titre que H2o a été crée, signifiant d’ailleurs « Hospitalité 2.0 ».

Yvan Dupuy

Source