La start-up Innovafeed lève 40 millions d’euros pour ses farines d’insectes

Innovafeed

Chères lectrices, chers lecteurs,

Après avoir bouclé un premier tour de table en février (15 millions d’euros), la start-up Innovafeed s’offre un financement additionnel de 40 millions d’euros. Les investisseurs sont en effet particulièrement séduit par le concept de la jeune pousse, et se bousculent au portillon. Elle en profite pour faire rentrer à son capital Creadev, ainsi qu’un pool d’investisseurs étrangers.

Une technologie de production de farines d’insectes

C’est donc dans la sphère de la biotech qu’Innovafeed excelle. Sa technologie de production de farines d’insectes pour nourrir les poissons d’élevage est en pleine croissance. En collaboration avec l’entreprise Tereos, elle compte augmenter ses capacités de production, pour atteindre 10 000 tonnes par an. Pas de hasard, cette augmentation passera par la construction d’ un nouveau site de production. Une offre qui, à terme, devrait répondre à la demande des acteurs de la filière aquacole.

Particulièrement active, elle compte, après s’être renforcée sur le plan national, viser les marchés internationaux. A partir de 2022, ses capacités de production devront être accrues, et cette croissance devra également accompagnée par des équipes renforcées, de façon conséquente.

« La réussite de notre projet passera par le déploiement de notre modèle sur de nouvelles géographies, à commencer par l’Europe et les Etats-Unis, soulignent les quatre fondateurs de la jeune pousse. L’appui de ces nouveaux investisseurs, par la force de frappe qu’ils apportent à InnovaFeed, permettra de réaliser l’ambition que nous avions lorsque nous avons fondé l’entreprise. »

Yvan Dupuy

La start-up Innovafeed lève 40 millions d’euros pour ses farines d’insectes
Noter cet article

Auteur: Yvan Dupuy

Fondateur de Neoproduits, Webmarketeur & Infopreneur, Yvan est également passionné de référencement. Il décortique pour vous l'actu du e-commerce et des nouveaux concepts lancés sur internet.

Partager Cet Article