La start-up des appartements pour séniors PapyHappy lève 1,5 million d’euros

team PapyHappy
l’équipe de la start-up PapyHappy

Chères lectrices, chers lecteurs,

PapyHappy, spécialisée dans la recherche d’appartements pour séniors, annonce une levée de fonds de l’ordre de 1,5 millions d’euros. Cette dernière a été bouclée grâce à deux nouveaux partenaires financiers: BDR IT et BCF Croissance & Innovation. Ses investisseurs historiques, BPI France et Groupama Val de Loire, participent également à l’opération.

Renforcer les équipes et miser sur l’international

Grâce à cette opération financière majeure, la jeune pépite compte étoffer ses équipes, en recrutant des experts pour les régions Sud-Est et Grand-Est. Elle compte aussi commencer son internationalisation.

Joachim Tavares, fondateur de PapyHappy déclare concernant ces objectifs:

« Les modèles sociaux évoluent en Espagne, les familles peuvent de moins en moins garder leurs aînés au domicile pour s’en occuper.
Et les seniors français sont très attirés par l’Espagne pour y passer leur retraite, c’est l’occasion de les accompagner dans leurs recherches de l’autre côté des Pyrénées. »

Sur le moyen terme, l’entreprise mise donc sur les marchés Allemands, Italiens ou Portugais. Le vieillissement de la population dans les pays latins est donc une aubaine pour la start-up, qui compte bien profiter de ce boulevard d’affaires.

Ancien Directeur d’une EHPAD, Mr Tavares constate qu’il est de plus en plus difficile pour les familles d’y voir clair dans les différentes offres d’appartements pour séniors existantes. Forte de ce constat, elle offre donc un service d’aide à la recherche de logements adaptés (logement en résidence pour seniors, appartement autonome en résidence médicalisée ou chambre en Ehpad et maison de retraite).

Des solutions testées

Afin d’être le plus pertinente possible dans son aide aux familles, la start-up teste les différentes solutions, sous forme de client mystère. Une formule qui lui permet de tester la restauration, le logement, ainsi que les services proposés par l’établissement. Seul le suivi médical est exclue de l’évaluation des structures.
« Nous avons une vision très hôtelière du logement et comme nous ne pouvons pas tester les soins, nous les excluons de notre comparatif« , explique le fondateur .

L’offre de PapyHappy est donc large, tout comme les prix, fixes, pour garantir l’indépendance vis-à-vis des groupes immobiliers : 77 euros pour le service de base à 1000 euros pour le déplacement d’un conseiller au moment des visites.

Yvan Dupuy

Noter cet article

Auteur: Yvan Dupuy

Fondateur de Neoproduits, Webmarketeur & Infopreneur, Yvan est diplômé en marketing international. Passionné de référencement, il décortique pour vous l'actu du e-commerce et des nouveaux concepts lancés sur internet.

Partager Cet Article