Armure et sécurité cloud
Crédit photo: Pixbay

De plus en plus d’entreprises travaillent dans des environnements cloud ou multi-cloud. La sécurisation de ces réseaux est un enjeu majeur pour la plupart des entreprises. Mais, encore faut-il choisir la bonne solution ou le bon prestataire de sécurité cloud pour pouvoir dormir sur ses deux oreilles. vArmor, une jeune start-up, propose une gamme de services de gestion et sécurisation de ces réseaux cloud. Dans le cadre de son expansion, elle annonce une levée de fonds majeure, d’un montant de 58M$.

Plusieurs fonds séduits par la sécurité cloud

Son financement de 58M$ a été obtenu auprès de différents investisseurs, misant sur ce segment de marché porteur. Parmi ceux-ci, on peut notamment citer standard Chartered Ventures, Highland Capital Partners, l’opérateur australien Telstra, Redline Capital et EDBI.

Le PDG Tim Eades (qui a cofondé la société avec Roger Lian) a déclaré que ce cycle serait probablement sa dernière collecte de fonds avant l’introduction en bourse de la société.

«Nous avons vécu un enfer d’une année en 2020 avec des entreprises se précipitant vers le cloud»

La hausse de la pratique du télétravail dû au confinement a poussé les entreprises a utilisé de plus en plus de solutions cloud, engendrant en parallèle un besoin de solution de gestion et de sécurisation de ces réseaux spécifiques. Une aubaine pour vArmor, qui a pu doubler son chiffre d’affaires en 2020. Mais, l’entreprise, gourmande de réussite, avoue désormais vouloir se positionner sur les marchés publics.

Afin de réussir son introduction en bourse, la jeune pousse a d’ailleurs nommé un nouveau Directeur Financier, Chris Dentiste. Dans la foulée, la société avoue à demi-mots que de futures acquisitions et partenariats seront également dans la stratégie de développement de l’entreprise.

Des clients multi-secteurs

vArmor dévoile en parallèle que ses clients sont quant à eux positionnés dans différents secteurs, mais principalement ceux de la finance et des télécommunications. Ces derniers sont pionniers dans l’utilisation de telles solutions. Cependant, d’autres clients se tournent vers elles pour ce qui concerne la transformation numérique de leur société, souvent positionnées dans des secteurs plus classiques.

Les récentes affaires de cyberattaques poussent bien sûr les acteurs à sécuriser leurs réseaux contre les différentes failles potentielles existant dans leurs réseaux, auxquelles ils se sentent bien souvent seuls.

Pour compléter son offre, la société a récemment lancé une gestion sécurisée de l’accès en fonction de la validation des identités. Cette capacité d’innovation technologique plait donc aux investisseurs, à l’instar par exemple de Bob Ackerman, fondateur et directeur général d’AllegisCyber ​​Capital, qui déclare: «La plate-forme de vArmour offre la visibilité, les contrôles et la responsabilité nécessaires pour gérer activement ces défis et l’a fait pour des centaines de clients. Nous sommes ravis de faire partie de leur prochaine étape de croissance. »

Yvan Dupuy

Source