lumitics team
L’équipe de la start-up Lumitics

Positionnée dans le domaine de la foodtech, la start-up Singapourienne Lumitics est plus connue sous le nom de « Good for Food ». Elle vient d’annoncer une levée de fonds de l’ordre de 750 000 dollars singapouriens, mené par Franck Courmont et ReadyVentures. Le communiqué de presse affirme également que des membres de ces deux sociétés rejoindront le conseil d’administration de l’entreprise.

Un développement technologique et commercial prévu

Avec cette nouvelle manne financière, Lumitics compte continuer le développement de son produit et étendre es parts de marché à Singapour, mais aussi à un niveau régional. Fondée en 2017 par Rayner Loi et Keshav Sivakumar , Lumitics vise à aider les restaurants et les cuisines à réduire le gaspillage alimentaire et à améliorer leurs résultats.

A relire: « La start-up de la Greentech Les Alchimistes lève 2,4M€ pour valoriser les déchets alimentaires des pros »

Sa solution phare se nomme Insight , et propose un système intelligent de suivi des déchets alimentaires qui utilise des capteurs et une technologie de reconnaissance d’image pour identifier le type de nourriture jetée . Des données sont ensuite générées, afin d’aider les entreprises à mieux comprendre les proportions qui sont jetées dans un buffet, et les aider à réduire leur gaspillage.

810 000 tonnes de nourriture jetées à Singapour

Les hôtels jetant environ 25% de la nourriture qui transite par services, Lumitics a analysé que ce sont environ 810 000 tonnes de nourriture qui sont gaspillées chaque année.

Le PDG de l’entreprise à déclaré concernant son activité: « En travaillant avec certaines des plus grandes chaînes hôtelières du monde, nous avons vu Insight aider nos clients à réduire leur gaspillage alimentaire d’environ 30% à 40%, abaissant les coûts alimentaires d’environ 3% à 8%. »

La startup est soutenue par NUS Enterprise, la branche entrepreneuriale de l’Université nationale de Singapour. Elle reçoit également un soutien d’incubation à Block71 Singapour.

Yvan Dupuy

Source