Oriente
Crédits photo: Oriente

Oriente est une start-up Chinoise basée à Honk-Kong. Cette dernière développe une infrastructure technologique pour le crédit numérique, ainsi que d’autres services financiers en ligne. Afin de continuer à développer son modèle, elle vient de lever, en série B, la somme de 50M$.

Un projet soutenu par l’un des plus grand promoteur immobilier de Chine

Ce financement a été mené par Peter Lee, coprésident de Henderson Land, l’un des plus grands promoteurs immobiliers de Hong Kong. D’autres investisseurs ont également pris part à l’opération, comme par exemple la plateforme de développement de sites internet Wix.com.

Historiquement, cette start-up a été lancée en 2017 par Geoff Prentice, connu pour être l’un des co-fondateurs de skype, mais aussi Hubert Tai et Lawrence Chu. Ces fonds seront utilisés d’une part pour le développement technique de sa plateforme, mais aussi la poursuite de sa croissance sur des marchés tels que les Philippines, l’Indonésie, et de nouveaux pays cibles, comme le Vietnam.

D’une manière plus concrète, elle va aider les commerçants à utiliser l’analyse des métadonnées pour augmenter leur conversions, et réduire les risques.

Une infrastructure technologique nécessaire pour les grands groupes

La plupart des grandes entreprises, comme Facebook, Grab, Google, Amazon, Uber, Apple ou Samsung envisagent de développer sérieusement leurs services financiers en ligne. Elles ont toutefois besoin de l’infrastructure nécessaire pour le faire et de partenaires qui peuvent également les aider à gérer les réglementations sur différents marchés.

En réalité, Oriente n’est pas en concurrence avec les entreprises de paiement en ligne. Elle va proposer en effet une approche disruptive du crédit, et le faire évoluer en tant que service. Ainsi, les e-commerçants vont pouvoir lancer rapidement leur propre offre de crédit numérique en ligne.

Mr Prentice déclare à propos d’Oriente qu’elle “est la seule entreprise qui se concentre sur la construction d’une infrastructure de services financiers numériques de bout en bout”. Mais, la jeune pousse s’adresse aussi aux consommateurs. Elle leur propose à ce titre deux applications: Cashalo aux Philippines et Finmas en Indonésie, qui, selon elle, regroupent 5 millions d’utilisateurs et plus de 1 000 commerçants. Ces dernières proposent des prêts en espèce, des crédits en ligne, et des fonds de roulement pour les petites et moyennes entreprises.

De nouveaux services déployés dans les prochains mois

Dans les mois à venir, Oriente prévoit d’étendre sa fonction de crédit numérique “Pay Later”, mais aussi de lancer de nouvelles solutions de Capital Croissance, pour les petites entreprises qui ont besoin de financements.

Elle test également au Vietnam une solution similaire à Cashalo et Finmas, qui sera destinée au grand public. Oriente a également commencé à se concentrer sur la façon de servir les entreprises pendant la pandémie de COVID-19, car de nombreux commerçants font face à des baisses de revenus, à la perte d’utilisateurs et à des problèmes de trésorerie.

Une jeune pousse au fort potentiel de croissance, donc.

Yvan Dupuy

Source