JIO Start-up
Crédit photo: Jim Carter

Jio Platforms est la branche des services numériques de Reliance Industries en Inde. Cette dernière vient d’annoncer une double levée de fonds pour un montant global de 1,4 milliard de dollars. 752 millions proviennent de l’Abu Dhabi Investment Authority (ADIA) et 604 millions de dollars supplémentaires de Silver Lake et de co-investisseurs américains.

De nouveaux investissements pour son développement

En contrepartie, l’ADIA prendra une participation de 1,2% dans JIO, alors que Silver Lake aura quant à elle une participation s’élevant à 2,1%. Pour rappel, ADIA est l’un des plus grands fonds souverains au monde avec environ 580 milliards en terme d’actifs, selon le Sovereign Wealth Fund Institute.

Hamad Shahwan Aldhaheri, directeur exécutif du département Private Equities chez ADIA confirme sa confiance dans JIO Plateforms:

“Jio Platforms est à l’avant-garde de la révolution numérique en Inde, prête à bénéficier des développements socio-économiques majeurs et des effets transformateurs de la technologie sur la façon dont les gens vivent et travaillent”

Sa clientèle est, en outre, déjà importante, avec pas moins de 388 millions d’abonnés. Ses services répondent à de nombreuses demandes, comme des applications, des contenus de services. Son but est clairement de faire de l’Inde un pays numérique ,pour 1,3 milliard de personnes et d’entreprises à travers le pays, y compris les micro-entreprises, les micro-commercants, et les agriculteurs. Récemment, en France, la plateforme CDigital mène le même combat, afin de proposer des services de transformation digital accessibles à tous.

L’Inde: deuxième plus grand marché numérique au monde

Selon Statista, l’Inde est le deuxième plus grand marché en ligne au monde, avec près de 560 millions d’utilisateurs,juste derrière la Chine. D’içi 2023, ce chiffre devrait atteindre 650 millions d’utilisateurs.

En terme de concurrence, JIO rencontre des concurrents comme Airtel et Vodafone dans les espaces internet et télécoms du pays. On apprenait la semaine dernière qu’Amazon souhaitait d’ailleurs prendre participation dans Airtel à hauteur de 2 milliards de dollars américains.

Yvan Dupuy

Source