coworkees
la team Coworkees

Chères lectrices, chers lecteurs,

Fondée il y a deux ans dans la ville d’Annecy, la start-up Coworkees met en relation les entreprises et les indépendant. Afin de développer son activité en France et Suisse-Romande, elle vient d’effectuer une levée de fonds d’un million d’euros.

Une communauté de 10000 freelances référencés

Malgré son jeune âge, la jeune pousse affiche déjà des chiffres plus qu’honorables. En effet près de 10000 freelances sont enregistrés, et 750 clients sont en portefeuille.


« Nous accueillons actuellement les deux dernières personnes de l’équipe, préparons la V2 du site prévue pour la fin d’année et l’ouverture prochaine d’une filiale à Genève »

Julie Huguet, fondatrice et CEO

Des projets rendus possible grâce à l’opération financière réalisée auprès de 15 investisseurs, avec notamment: Baya Consulting, Crédit Alpes Développement et Aryes Group.

Julie Huguet, la fondatrice, a eu l’idée de Coworkees alors qu’elle travaillait en Suisse dans le domaine de l’horlogerie. elle gérait à l’époque différents projets marketing et communication avec des freelances.=:
« J’aimais beaucoup la fraîcheur des échanges et la richesse des profils, même si dans les faits c’était assez difficile à coordonner côté agenda » .

Puis, la co-fondatrice avoue avoir voulu changer de vie:
« Cela a été un déclencheur, j’ai décidé de tout arrêter, sans trop savoir pourquoi » . Et, après avoir rencontrer de nombreux indépendant, qui n’arrivaient pas à développer pleinement leur activité, elle a eu l’idée de mise en relation entre les travailleurs indépendant et les entreprises.

+50% d’indépendants par an en Europe

La crise freinant les entreprises à embaucher, elles ont de plus en plus recours à des indépendants de type freelances pour répondre à leurs besoins. Ceux qui viennent s’inscrire sur la plateforme sont en majorité des cadres, âgés de 35 à 40 ans. Ils sont souvent experts dans leur domaine, et sont au bord du burn-out. Parmi les métiers les plus représentés, on retrouve le marketing, la communication,l’informatique, l’évènementiel ou bien encore les ressources humaines.

Les entreprises souhaitant trouver un profil correspondant à leur recherche et dans le suivi de leur projet ont ainsi accès à la Matchline: un algorithme créant des matches par compétences et localisation.

Un concept idéal donc pour quand on connait l’importance du bien-être au travail pour les cadres, tout en étant indépendants.

Yvan Dupuy