Amentz
Le dispositif plug and play Amentz

Chères lectrices, chers lecteurs,

L’isère est riche de start-ups innovantes et dynamiques. Cette dernière propose aux personnes désirant apprendre la pratique de la guitare e le faire simplement, grâce à un pédalier et logiciel connecté. Elle propose en même temps covers, partitions, tablatures et tutoriels vidéos. De quoi rendre plus d’un débutant heureux…

Un logiciel d’apprentissage: le guitare band player

Alberto Amor et son associé, passionnés tous deux de guitare, veulent démocratiser la pratique de leur instrument, notamment pour celles et ceux qui n’ont pas forcément les moyens de se payer des cours particuliers, qui peuvent certaines fois être onéreux, surtout si l’on veut progresser vite.

« Apprendre à jouer de la guitare avec ses pieds… pour ne pas jouer comme un pied » , tel est le leitmotiv des deux compères. Ils présentent leur produit comme un dispositif « plug and play » permettant au musicien, à l’aide d’un pédalier connecté, de contrôler par le pied, en temps réel, de nombreux paramètres et fonctionnalités pour progresser, sans jamais lâcher la guitare des mains.

Parfaitement adaptatif en terme de pédagogie, le dispositif propose par exemple de ralentir le rythme, ou bien encore isoler les instruments en fonction ds souhaits de l’utilisateur. Son logiciel innovant permet de visionner en une seule fois les partitions et/ou tablatures, tout en observant la position de la guitare sur les trois vidéos projetés simultanément.

Un logiciel testé par les écoles de musique

Le dispositif sera commercialisé bientôt dans les magasins de musique, et il est d’ores et déjà disponible sur internet. Innovant, le système permet également de jouer avec les plus grands artistes, de s’y superposer ou de jouer en solo, selon les goûts du musicien.

Son fondateur déclare, au sujet des évolutions à venir:

« Avec une vingtaine de nouveaux morceaux enregistrés chaque semaine, nous visons 1 000 titres d’ici fin 2019. Nous sommes en train de travailler pour entrer dans les magasins de musique (déjà cinq magasins le proposent) et dans les écoles de musique puisque les professeurs seront nos meilleurs prescripteurs. En effet, l’objectif du guitare band player n’est pas de se substituer au professeur, mais bien de progresser plus vite grâce à un travail complémentaire. Notre objectif est de vendre 400 à 500 pièces en 2019. Nous sommes prêts à répondre à la demande, nous avons déjà en stock suffisamment de cartes électroniques, et quelques pédaliers. »

Elle a été accompagnée par l’incubateur Isérois Gate1.

Yvan Dupuy