CarriRo Deli
Le nouveau robot CarriRo Deli dans les rues du Japon © ZMP

Le marché nouveau des robots de livraison autonome semble intéresser beaucoup de monde, et de pays. Le Japon n’y échappe pas, avec ce nouvel acteur du marché se nommant Carriro Deli. Il a été conçu par la société ZMP.

Une société expérimentée dans la robotique

Cette société, créée en 2011, est reconnue pour avoir mis au point un bon nombre d’innovations dans la robotique. Au début des années 2000, son premier robot était baptisé Pino. Mais, cette fois, avec CarriRo Deli, elle veut percer dans le domaine de la livraison de denrées alimentaires commandées en ligne. Ce dernier a été présenté dans les médias Japonais comme le Japan Times, en tant que spécialiste de la livraison du dernier kilomètre.

Mais, quelle place aura-t-il sur le marché face aux robots autonomes de la société Starship, qui ont déjà plus de 6000 livraisons à leur actif ? Il est tout d’abord moins compact, puisqu’il mesure 109 cm de haut, 96 cm de long et 66 cm de large. Alimenté par une batterie, et doté d’une carte SD pour se déplacer, il est doté d’une capacité de chargement de 50 kilos (contre 0 pour starship). Capable de se déplacer à une vitesse de 6 km/h, il a la particularité de posséder plusieurs configurations possibles: un bac, quatre, ou huit, plus petits.

Un robot conformes aux codes de culture Japonais

Parfaitement adapté au marché Japonais, il a été conçu en parfaite adaptation à la culture japonaise. Il est par exemple doté d’une voix de dessin animé, et possède de grands yeux LED. Il est aussi disponible en quatre couleurs: rouge, jaune, bleu, et argent.

IL est capable de dire « bonjour », « merci », ou encore « je livre la nourriture délicieuse ». Hisashi Taniguchi, PDG de ZMP a déclaré le concernant: « Nous voulions créer un robot qui soit bien accepté socialement » .

Mais, même si la société est à la recherche de partenaires pour poursuivre son développement, celui-ci pourrait être freiné par le fait qu’il soit limité en terme de gestion des obstacles. Par exemple, un camion garé sur son chemin ou un passage pour piétons sans ligne au sol nécessitent une intervention humaine.

La règlementation Japonaise limite les tests possibles

CarriRo Deli a déjà testé son robot dans plusieurs campus universitaires Japonais, comme l’ont fait les robots de la société Starship aux États-Unis. Mais la société ZMP ne vise pas ce marché, et compte venir combler un taux de natalité en forte baisse, engendrant une pénurie importante de main d’œuvre.

Mais le gouvernement Japonais impose des restrictions légales, empechant pour l’heure le fabricant de mener des tests sur route publique.

Il envisage toutefois cette possibilité pour avril 2020.

Yvan Dupuy