voiture volante Nec
Conçue par Nec, la voiture volante NEC réalise son premier vol

Chères lectrices, chers lecteurs,

C’est l’entreprise Japonaise Nec, en collaboration avec la start-up Cartivator, qui ont fait décoller une voiture volante (un maxi drone à quatre hélices), qui ambitionne, un jour, de transporter des personnes à son bord. Cette démonstration s’est tenue le5 aout dans l’usine NEC d’Abiko, au Japon.

Un premier vol de lundi 5 aout 2019

Lors de la démonstration ce lundi 5 aout, ce dernier a été testé sans passager à son bord. Cette dernière a eu lieu au sein de l’usine de NEC, à Abiko, au Japon.

Afin d’assurer une sécurité maximale, la démonstration a été réaliser au sein d’une cage, la voiture volante a décollé pour atteindre 3 mètres de haut, et s’est posée de nouveau par la suite, comme le détaille dans son article Bloomberg. Au total, la démonstration en vol stationnaire à durée une minute environ.

Un projet de production en série pour 2026 ?

Kouji Okada, le chef du projet chez NEC a déclaré: « Nous nous positionnons comme un facilitateur pour la mobilité aérienne qui peut fournir des données de localisation et construire l’infrastructure de communication pour les voitures volantes » .

Si Nec s’occupe de la conception et du développement du véhicule, c’est la start-up Cartivator qui ambitionne de prendre en charge la production de cette dernière. Cette dernière ambitionne d’ailleurs de commencer la production de celle-ci d’ici 2026.

Mais, avant d’y parvenir, il reste encore « du pain sur la planche » aux ingénieurs pour atteindre cette possibilité. C’est conjointement que les deux sociétés ont travaillées au développement de ce modèle. Avec un poids de 150 kilos, son gabarit est relativement important, avec 3,9 mètres de long et 3,7 mètres de large. Bloomberg précise que la société aurait déjà obtenu une autorisation de la part du gouvernement Japonais pour réaliser des vols en extérieurs.

Un fait qui semble évident, dans le sens où le gouvernement Nippon souhaite se positionner fortement dans le domaine des nouvelles mobilités. Plusieurs société se sont lancées dans la course aux taxis volant, comme le concept pop-up d’Uber, ou Airbus avec son projet Vahana.

Yvan Dupuy