application musicale clubhouse
Crédit photo: pixabay

Depuis la semaine dernière, une nouvelle application musicale remporte un vif succès en Chine. Elle se nomme Clubhouse. Selon la société d’analyse mobile Sensor Tower, l’application a été téléchargée 2,3 millions de fois au 31 janvier. Cette application gratuite inclut un chat, uniquement accessible sur invitation.

Une application musicale valorisée à 100M$

Lancée en mai 2020, Clubhouse est déjà valorisée à 100 millions de dollars. Si elle permet aux utilisateurs de rejoindre et de participer à des forums de discussion audio publics ou privés, certains d’entre eux paient un abonnement (pouvant aller jusqu’à 77$) recevoir des invitations de la part des sites de e-commerce.

De leur coté, les conversations ne sont pas enregistrées, ce qui garantit théoriquement la confidentialité, bien que certaines interviews de célébrités et d’influenceurs aient été secrètement enregistrées et téléchargées sur YouTube.

Initialement, les utilisateurs sont des geeks, fans de nouvelles technologies, mais aussi des investisseurs de la Silicon Valley. Toutefois, le buzz autour de l’application a été fait suite aux invitations envoyées à la base à des stars comme Oprah Winfrey, Ashton Kutcher, Drake, Azealia Banks, Jared Leto et Tiffany Haddish.

Mais, le coup de pouce en terme de popularité a vraiment été donné par des invitations envoyées à Elon Musk et Mark Zuckerberg ,qui ont rejoint Clubhouse pour participer à des interviews et à des talk-shows. Musk avait d’ailleurs annoncé qu’il parlerait en direct sur l’application, ce qui a fait décollé le cours de son action de 117% le 1er février.

Une disponibilité uniquement sur Iphone

Pour l’heure, l’application n’est disponible que sur Iphone. Il n’est toutefois pas possible de l’utiliser avec un vpn, à cause du grand pare-feu Chinois. L’application est toutefois sujette à polémique, dans le sens où de nombreux chinois ont rejoint les salons de discussions au cours du week-end, pour parler de sujets considérés comme tabous en Chine.

D’ailleurs, Plusieurs utilisateurs chinois qui ont assisté aux conversations audio dans les salons de discussion de l’application se sont rendus sur Twitter pour discuter de ce qu’ils voyaient.

“Pour les utilisateurs chinois, la plus grande signification du clubhouse est probablement la communication non censurée entre les gens ordinaires”

Arendt HuTong – un utilisateur de l’application

De son coté, Le podcasteur américain Kaiser Kuo a déclaré que les forums de discussion contenaient des commentaires “incroyablement francs”. Mais, les mesures de censure risquent qui pourraient être mises en place par le gouvernement pourraient bel et bien de frapper l’application, dans les semaines ou les mois à venir.

L’application musicale propose un large panel d’activités audio, tels que des DJ sets, des talk-shows de célébrités et même des speed dating. Elle prévoit, à ce titre, une monétisation semblable à Tiktok où elle rémunérerait des influenceurs. Si elle vise l’international, elle devra porter attention aux pays sensibles, comme par exemple le Pakistan, où tiktok a été récemment interdite.

Concernant le programme pour les influenceurs, ce dernier a d’ailleurs déjà commencé. Plus de 40 influenceurs du Clubhouse ont été invités à un «programme pilote de créateur» où ils assisteront régulièrement à des réunions avec les fondateurs de l’application et bénéficieront d’un accès spécial à de nouveaux outils.

Clubhouse est, pour l’heure, critiquée pour son manque de modérations des discussions. Si elle veut éviter, la censure, elle devrait donc rapidement prendre des mesures en ce sens.

Yvan Dupuy

Source