la start-up Risklens lève 20M$ pour aider les entreprises en matière de cybersécurité

Risklens founders

Chères lectrices, chers lecteurs,

L’explosion des cyberattaques constitut, pour les entreprises, une réelle perte financière. Pour les entreprises dédiées à la cybersécurité, elles constituent néanmoins une manne exceptionnelle. Parmi les dernières en date, la société Risklens fournit aux entreprises des logiciels de gestion des cyber-risques.

Une société basée à Washington

Risklens, spécialisée en matière de cybersécurité, est basée à Spokane, dans l’état de Washington. Elle vient ainsi de boucler une levée de fonds de l’ordre de 20,55 M$ en série B, menée par Paladin Capital. Dell Technologies Capital, Osage Venture Partners, F-Prime Capital et MassMutual Ventures font également parti des acteurs financiers ayant participé à cette opération.

Fondée en 2011 par Jack Jones et Steven Tabacek, Risklens développe une suite logicielle Saas pour les entreprises, afin de leur permettre de quantifier et gérer les attaques informatiques, et plus précisément les attaques en ligne. Son point fort est de pouvoir modéliser les environnements d’entreprise, de manière à évaluer les menaces les plus dangereuses qui peuvent se présenter: protection des données, sécurité des systèmes, infrastructures critiques, systèmes d’information…

Après cette phase, la mise en œuvre de la solution permet d’établir des scénarios de risques, mais aussi d’exécuter des simulations pour identifier les domaines à améliorer.

Une attaque coute en moyenne 13 milliards de dollars à une entreprise

Permettre aux acteurs privés et aux équipes de cybersécurité de pouvoir prendre des décisions essentielles pour ce qui concerne la sécurisation d’une entreprise est donc le but de Risklens.

Selon une étude d’Accenture Security et du Ponemon Institute, une attaque coute en moyenne 13 millions de dollars à une entreprise. D’une manière plus précise, le cout s’élève à 27,4 millions de dollars pour une entreprise Américaine, contre « seulement » 9,7 millions de dollars pour une société Française.

Dans le domaine du cyber risk management, mettre en œuvre une telle solution devient quasi incontournable, face à la montée en puissance des cyberattaques. Dès lors, les investissements dans le domaine deviennent de plus en plus lourds, afin de contrer efficacement ces menaces.

A titre d’exemple, la firme de de Satya Nadella a récemment déboursé la folle somme de 100 millions de dollars pour s’offrir l’Israélien hexadite, qui développe une solution technologique se connectant aux systèmes existants de cybersécurité pour analyser automatiquement les menaces en ligne via l’IA .

Yvan Dupuy
Noter cet article

Auteur: Yvan Dupuy

Fondateur de Neoproduits, Webmarketeur & Infopreneur, Yvan est diplômé en marketing international. Passionné de référencement, il décortique pour vous l'actu du e-commerce et des nouveaux concepts lancés sur internet.

Partager Cet Article