La domotique, un marché en plein boom au Canada

domotique

Chères lectrices, chers lecteurs,

Si les objets connectés connaissent un certain succès en France, il est un pays où ils sont en plein boom, plus particulièrement sur le segment de la domotique. Le Canada et ses habitants intègre de plus en plus dans leur habitat de telles technologies, afin de réduire leurs factures, mais également augmenter leur confort de vie quotidien dans leur habitat.

Les maisons canadiennes sont de plus en plus connectées

Avec un montant global des ventes de 500M$ en 2015, 1300M$ en 2019 et 2000M$ prévus en 2022, les canadiens semblent réellement envoutés par la domotique résidentielle.

Les produits installés concernent aussi bien le divertissement, système de sécurité (détecteurs de mouvements, détecteurs de fumées), l’éclairage et le confort (ampoules, stores connectés), le contrôle et la connectivité (hub, enceintes, assistants vocaux…) ou bien encore l économie d énergie et l’électroménager connecté.

Quand des Québécois aident Alexa à se familiariser au Français local

Preuve de leur intérêt pour ce segment, des Québécois ont récemment aidé l’assistant vocal Alexa à se familiariser à langue Française Canadienne (qui diffère légèrement du Français). Monsieur Laroche, un Québécois utilisant Alexa témoigne:

«C’est quand même assez surprenant les choses qu’Alexa peut comprendre en canadien-français. La langue française de France était disponible depuis un certain temps, mais pour un Québécois, ce n’est pas tout à fait le même langage qu’on utilise.»

Par exemple les termes « vérifier » et « annuler » sont remplacer en Français Canadien par « checker » ou « canceler ». Mr Laroche précise également qu’Alexa a encore du chemin à faire, car des produits comme Google Assistant ont d’origine le Français Canadien dans leur base de données.

De son coté, le grand patron d’Alexa au Canada, Nicolas Maynard, reconnait que la mise en place du Français Canadien a été un défi difficile à relever, à cause de la complexité de la langue (les homonymes, les contractions et le vocabulaire) qui varie d’une région à l’autre.

En terme d’emplois, 33% des Canadiens estiment que ces nouvelles technologies seront créatrices d’emplois dans les années à venir.

Le Canada saura-t-il créer la maison intelligente du futur ?

Yvan Dupuy

Source: lesoleil.com / Etude Amine Ati / Institut du Quebec


Noter cet article

Auteur: Yvan Dupuy

Fondateur de Neoproduits, Webmarketeur & Infopreneur, Yvan est diplômé en marketing international. Passionné de référencement, il décortique pour vous l'actu du e-commerce et des nouveaux concepts lancés sur internet.

Partager Cet Article