capteur biodegrdable
Crdits: Akemi Kanda

La photo ci-dessous illustre l’incroyable dégradation sur une durée de 180 jours d’un appareil électronique en nanopapier. Il s’agit plus précisément d’un capteur biodégradable qui est capable de se connecter au système des objets connectés pour transmettre des données.

Un capteur en Nanopapier

Les scientifiques ont développé ce système d’un capteur en nanopapier pour pouvoir exploiter des données sans endommager la nature.C’est donc une évolution majeure pour le domaine électronique en terme de respect de l’environnement.

Les feuilles de nanopapier carrées d’une épaisseur d’un millimètre sont utilisées comme substrats et peuvent se décomposer naturellement dans le sol. Elles ont été développées par des chercheurs de l’Institut de recherche scientifique et industrielle de l’Université d’Osaka.

Ces dispositifs peuvent être adoptés pour la collecte de données sans nuire à l’environnement, dans les endroits où le matériel serait difficile à récupérer. Le substrat et certains autres composants des dispositifs sont faits de nanopapier composé de fibres extrêmement fines, permettant au dispositif d’être décomposé par des micro-organismes dans le sol.

Un hygromètre plus précisément

Le capteur développé est plus précisément un hygromètre qui peut, sans fil, transmettre des données aux agriculteurs, dans des endroits éloignés pour leur faire savoir quand lis doivent arroser. Takaaki Kasuga, chercheur au doctorat à l’ISIR, et ses collègues l’ont crée en plaçant simplement une bobine , un transistor et d’autres pièces sur le substrat du nanopapier.

En 40 jours, 95% du volume total de l’appareil s’était décomposé dans le sol. L’équipe envisage de développer également un détecteur de gaz qui permettrait de collecter des données à l’embouchure d’un volcan, ou dans d’autres zones difficiles d’accès, ce sans dégrader l’environnement, car ce dernier n’aurait pas besoin d’être récupéré.

Kasuga a déclaré que l’un des défis auxquels l’équipe doit faire face en travaillant avec la nouvelle technologie est «comment affiner le temps qu’il faut pour que l’équipement se décompose».

Yvan Dupuy

Source