Le géant du e-commerce Amazon vient de déclarer, ce lundi, qu’elle va embaucher 75000 personnes supplémentaires, pour faire face à l’explosion des commandes en ligne, pendant la période de confinement. De nombreux corps de métiers sont concernés, de l’assistant commercial, au chauffeur, au personnel d’entrepôt.

Équiper et protéger son personnel pendant cette période

Alors que de nombreux appels se font pour que les installations soient fermées, Amazon a la tâche ardue car elle doit faire face en parallèle à une explosion des demandes en ligne. Mais les employés se défendent bec et ongle, car plusieurs cas de Coronavirus ont déjà été signalés parmi les équipes.

A relire: “Amazon confirme la mise en quarantaine d’un employé de Seattle pour cause de Coronavirus”

Pour faire face à ces controverses, elle met en place des mesures d’hygiènes strictes pour protéger ses salariés, comme la prise systématique de température des salariés, et le port du masque bien évidemment. De leur coté, les délégués du personnel luttent pour que les entrepôts soient fermés, jugeant la situation trop dangereuse, malgré les mesures prises.

Le spectre du chômage en toile de fond

Parallèlement, Amazon sait très bien que de nombreuses personnes au chômage cherchent du travail…elle propose donc un salaire de base augmenté de 2 dollars de l’heure, en vue d’attirer plus de candidats, passant à 17 dollars de l’heure au lieu de 15.

elle s’est voulu rassurante sur le point des recrutements, affirmant que les 100 000 postes à pourvoir précédemment avaient été pourvus. En contrepartie, l’enveloppe d’Amazon pour l’augmentation des salaires passe de 350 millions à 500 millions.

“Nous savons que de nombreuses personnes ont été économiquement touchées car des emplois dans des domaines tels que l’hôtellerie, la restauration et les voyages sont perdus ou abandonnés dans le cadre de cette crise et nous invitons toute personne sans emploi à nous rejoindre chez Amazon jusqu’à ce que les choses redeviennent normales et que leur ancien employeur soit en mesure de les ramener “

D’une manière habituelle , les effectifs fluctuent selon les saisons , atteignant en pleine saison 798 000 travailleurs aussi bien à temps plein qu’à temps partiel.

Yvan Dupuy

Source