panneaux solaires Tesla

Walmart poursuit en justice Tesla pour rupture de contrat et négligence grave après la mise en place de plusieurs panneaux solaires sur les toits de sept magasins de détaillant. Ces derniers auraient en effet pris feu.

Une poursuite déposée mardi devant l’état de New York

Tesla aurait eu plusieurs négligences graves selon les règles de l’art industrielles, ce qui a engendré les démarches judiciaires de la part de Walmart. La société a donc déposé sa poursuite mardi dernier devant l’état de New York.

Plus précisément, le procès vise la branche Tesla Energy Operation, une division du constructeur automobile de véhicules à énergies propres et électriques autrefois connue sous le nom de SolarCity.

La poursuite intervient quelques jours seulement après que le PDG de Tesla, Elon Musk, ait annoncé une nouvelle offre de location d’énergie solaire, afin de relancer l’activité en souffrance des énergies renouvelables. Ses parts de marché sur ce segment à effet diminué, depuis sa fusion avec Solar City en 2016. tesla n’a effet déployé que 29 mégawatts de nouvelles installations solaires, tandis que les deux premiers acteurs du marché Sunrun et Vivint Solar ont déployé respectivement 103 et 56 mégawatts.

Un retrait des panneaux exigé

Walmart a ainsi exigé que Tesla retire l’ensemble des panneaux solaires installés (240 emplacements), ainsi que de payer les réparations liés aux incendies des panneaux solaires.

La société affirme que de nombreux problèmes de conception et installation ont été dus à un modèle commercial reposant sur «l’installation rapide du plus grand nombre de panneaux solaires possible».

Yvan Dupuy

Source