© Starship Technologies

Ce 20 aout, la start-up Starship Technologies a annoncé un nouveau tour de table de série A , d’environ 40M$ (31 millions d’euros). Cette opération financière, menée par Morpheus Ventures comprend également plusieurs investisseurs historiques, comme Shasta Ventures, Matrix Partners et MetaPlanet Holdings et des nouveaux entrants comme TDK Ventures et Qu Ventures.

Déployer ses robots sur les campus universitaires

Avec plus de 5000 livraisons à leur actif, les robots autonomes de Starship ont largement fait leurs preuves. C’est aujourd’hui sur les campus universitaires que la société compte les déployer, afin notamment d’offrir plus de services aux étudiants.

Ce robot autonome, grâce à ses capteurs et une caméra, peut éviter les obstacles et gravir les trottoirs de jour comme de nuit. Dédié à des livraisons de courte distance, il est capable de se déplacer à la vitesse d’un piéton, dans un rayon de 6 km. Grâce à des hauts-parleurs, il peut également communiquer avec des piétons et est conçu pour fonctionner par tout type de conditions climatiques.

Relié à l’offre des commerçants, ce dernier est activé lorsqu’un client passe une commande sur le site de ce dernier.Il se déplace suite au paiement, et à la sélection de l’horaire et du lieu de livraison. Le client peut également suivre son parcours via une application dédiée sur son smartphone.

livrer des petits colis: l’objectif de la start-up

Les robots de Starship pourront aussi bien se déplacer sur les trottoirs que sur les routes. Le machine learning catégorise ainsi les différents obstacles et obstacles, et est capable d’évaluer l’environnement en temps réel.

Pour le moment, l’Université de Pittsburgh, en Pennsylvanie, l’Université George Mason en Virginie et l’Université d’Arizona du nord sont équipées de ces robots. Dans l’Indiana, l’université de Purdue les accueillera dès le 9 septembre, et d’autres campus devraient suivre derrière.

D’une manière plus large, la jeune pousse a pour objectif de déployer ses robots dans le domaine des petits colis, et des livraisons de dernier kilomètre.

Yvan Dupuy