Nuance comunications
© Nuance Communications

Les tâches administratives représenteraient 20 à 30% d’une journée d’un médecin, liée notamment au dossier du patient informatisé (DPI). Cette proportion aurait tendance à augmenter, notamment à cause d’une règlementation toujours plus exigeante de la protection des données personnelles. Pour les aider dans ces tâches, Nuance commercialise, depuis 15 ans, la solution de reconnaissance vocale Dragon médical.

Nuance annonce une version plus aboutie pour mi-décembre

Face à l’augmentation de ces contraintes, Nuance et sa solution Dragon Médical ont annoncé une nouvelle version plus aboutie, destinée à mieux épauler les médecins.

« La nécessité d’un tel outil ne transparaît vraiment qu’aujourd’hui, alors que 50 % des médecins se disent en burn-out du fait de la pression »,

Docteur Frederik Brabant, vice-président de Nuance Healthcare

Reposant sur la technologie Cloud, elle se veut plus flexible, et permettrait un gain de 30 à 40 minutes par jour. Concrètement, la solution permet de traduire automatiquement les diverses informations d’une conversation entre un médecin et son patient dans le DPI.

500 000 utilisateurs à l’échelle mondiale

A l’heure actuelle, 18000 clients utilisent cette solution en France, et près de 500 000 au niveau mondial, et ce principalement en milieu hospitalier. Mr Brabant déclare concernant cette nouvelle version: « Cela économise 30 à 40 minutes par jour, soit suffisamment de temps pour recevoir deux à trois personnes supplémentaires » .

Avec cette nouvelle version « Dragon Medical One », l’outil de reconnaissance vocal sera accessible depuis n’importe quel appareil connecté au DPI. Les professionnels pourront ainsi exercer aussi bien à domicile, qu’en cabinet.

De nouvelles fonctionnalités seront également développées en collaboration avec Microsoft. Elle devrait permettre, à terme, de pouvoir déployer de nouvelles fonctionnalités pour l’ensemble de la gamme de services.

L’entreprise compte ajouter jusqu’à 6 technologies distinctes pour ajouter une brique d’intelligence conversationnelle. « Notre outil de biométrie vocale permettra d’identifier formellement l’ensemble des personnes prenant part à l’échange, tandis que le cloud et la capacité de Microsoft à synthétiser les documents pourront en extraire l’essentiel » déclare le Vice-Président de Nuance Healthcare.

Yvan Dupuy