Amazon paiement avec les mains

Amazon vient de frapper un grand coup, en dévoilant l’une de ses dernières évolutions en matière de paiement sans contact. La technologie, surnommée Amazon One va permettre à certains clients de pouvoir s’essayer au paiement avec leurs mains. Cette solution, en cours de test et d’évaluation, ne sera déployée que dans un nombre très restreint de boutiques de la marque.

Une carte de crédit stockée avec une empreinte de paume

Le géant du e-commerce Amazon peut désormais connecter une carte de crédit stockée dans votre main. Vous aurez donc à simplement effectuer vos achats dans une boutique de la marque, et au moment du paiement, passer simplement votre main au milieu du capteur spécifique.

Seules quelques boutiques Amazon Go sont pour l’heure équipées (Amazon Go à Seattle, à 7th Avenue et Blanchard Street et dans son magasin de South Lake Union au 300 Boren Avenue North). Toutefois, si ce système s’avère concluant, il sera étendu à d’autres viles l’année prochaine, dans les villes de Seattle, New York, Chicago et San Francisco.

Une commercialisation externe de sa solution ?

Les champs d’application d’une telle technologie sont immenses.L’enseigne prévoirait donc d’éventuellement la commercialiser à d’autres clients externes, dans d’autres secteurs d’activités, telles que les salles de spectacle et les bureaux nationaux.

Dilip Kumar, vice-président de la vente au détail physique d’Amazon, a déclaré au réseau que la technologie était en cours de planification bien avant la pandémie.

«J’encourage les gens à l’essayer, à voir comment ils aiment l’expérience»

Sur le blog d’Amazon, Mr Kumar a donné un peu plus détails sur le but et le fonctionnement de ce dernier: «Amazon One est un moyen rapide, pratique et sans contact pour les gens d’utiliser leur paume pour faire des activités quotidiennes comme payer dans un magasin, présenter une carte de fidélité, entrer dans un endroit comme un stade ou s’inscrire au travail plus sans effort. Le service est conçu pour être hautement sécurisé et utilise des algorithmes et du matériel personnalisés pour créer la signature palmaire unique d’une personne. »

Une solution qui semble en outre parfaite en terme de timing, à une heure où, face à la reprise de la crise du Covid-19, les moyens de paiement et de livraison sans contact sont plébiscitées. Parmi les derniers exemples en la matière, Bear Robotics et son robot serveur en sont un parfait exemple pour le milieu de la restauration.

Le seul inconvénient pour Amazon (et pas des moindres) est que certains acheteurs peuvent hésiter à fournir leurs données biométriques. La société a d’ailleurs été vivement critiquée concernant la vie privée et son système de reconnaissance faciale.

Yvan Dupuy

Source