Tesla veut offrir un modèle 3 à tout hacker qui réussirait à cracker son logiciel

Tesla X Ray 2
Un Tesla modèle 3 passé au X Ray

Chères lectrices, chers lecteurs,

Certaines fois controversés par des marques, voire même poursuivis en justice, d’autres sont adulés par ces dernières, allant même jusqu’à les embaucher ou les récompenser. Soucieuse en ce qui concerne la sécurité de ses véhicules, et notamment du logiciel qui gère la voiture, Tesla a décidé d’offrir un modèle 3 à tout hacker qui réussirait à cracker ce dernier.

Tesla travaille avec des hackers depuis 4 ans

Tesla travaille en collaboration depuis plus de 4 ans avec des hackers sur ses logiciels de pilotage qui gère l’automobile, en mode autopilot notamment. Elle leur a offert, jusqu’à présent, de nombreuses récompenses, matérielles et financières. Mais, c’est une étape que la marque franchit cette fois, en proposant carrément en terme d’apat un modèle 3 au cas où l’un d’entre eux réussirait à cracker le logiciel.

L’an passé, Tesla avait déjà franchit un cap dans ses récompenses, en augmentant la récompense potentielle à 15000 dollars pour toute intrusion dans le logiciel.

En outre, Tesla a mentionné dans le tweet ci-dessus qu’elle n’annulerait pas la garantie pour tentative de hacking lié aux recherches de sécurité, de bonne foi, bien évidemment.

Le véhicule remis à Vancouver


Le hacker gagnant se verra remettre son véhicule lors d’un salon qui se tiendra en mars à Vancouver.


«Nous développons nos voitures avec les normes de sécurité les plus élevées à tous égards, et notre travail avec la communauté de la recherche sur la sécurité est inestimable pour nous. Depuis le lancement de notre programme de prime aux insectes en 2014 – le premier à inclure un véhicule de consommation connecté -, nous avons continuellement augmenté nos investissements dans des partenariats avec des chercheurs en sécurité afin de garantir que tous les propriétaires de Tesla bénéficient en permanence des esprits les plus brillants de la communauté. Nous sommes impatients de connaître et de récompenser le bon travail effectué dans Pwn2Own afin de pouvoir continuer à améliorer nos produits et notre approche en matière de conception de systèmes intrinsèquement sécurisés. ” David Lau – Vice Président de la partie logiciel chez Tesla.

Sur le salon , d’autres marques se présenteront aux hackers, tels que Oracle Virtualbox, Microsoft Office 365, Google Chrome, et d’autres.

Historiquement, un hacker avait réussi, en 2016, a prendre le contrôle à distance d’un modèle S, a travers une faille de le hot spot Wifi. C’était la première faille du genre pour la marque, qui , depuis, a corrigé la vulnérabilité.

Une fois l’accès en place, les hackers pouvaient prendre le contrôle du véhicule, en installant leur propre logiciel…

Elon Musk, souhaite, à terme, rendre son logiciel de sécurisation de véhicule autonome en open source, pour tous les fabriquants de véhicules autonomes.

Yvan Dupuy

Source

Noter cet article

Auteur: Yvan Dupuy

Fondateur de Neoproduits, Webmarketeur & Infopreneur, Yvan est également passionné de référencement. Il décortique pour vous l'actu du e-commerce et des nouveaux concepts lancés sur internet.

Partager Cet Article