tesla modele 3

Tesla serait-t-elle emprunte à une machination machiavélique de la part de ses vendeurs ? c’est en tout cas ce que la firme semble affirmer. Des vendeurs aurait émis l’information en effet que plusieurs véhicules de la marque effectueraient des accélérations involontaires, ce qui pourrait gravement nuire à la sécurité des clients. La marque dément totalement cette information.

Des données probantes à l’appui pour chaque véhicule

Pour contrer cette fausse information (selon la marque), cette dernière a à l’appui les données enregistrées de tous les véhicules. Elle affirme que cette fake news serait le fruit d’un vendeur Tesla en difficulté financière, souhaitant se faire de l’argent via la vente d’informations.

Tesla a affirmé en outre que son système étant parfaitement conçu pour justement éviter ce type de problèmes. Tous les modèles ont deux capteurs de position de pédale, et « toute erreur » par défaut va couper le couple moteur. En outre, les capteurs du pilote automatique détecte toute mauvaise utilisation potentielle de la pédale d’accélérateur pour réduire les risques d’accident, et limiter le couple instantanément.

Des plaintes partagées avec la NHTSA

Pour aller plus loin dans la sécurité de son sytsème, on apprend que toutes les donnée sont partagées avec la NHTSA . Toute plainte lui est ainsi transmise, et cette dernière n’a rien de trouvé de relevant dans les plaintes qui lui ont été envoyées.

D’une manière générale,Tesla reste très confiante quant à la sécurité de ses véhicules, et toute personne dénonçant des problèmes de sécurité devra apporter des preuves solides si elle espère obtenir une réponse.

Yvan Dupuy

Source