Sur Paris et Bordeaux, Cdiscount livre en camion électrique les produits lourds

Cdiscount

Chères lectrices, chers lecteurs,

Démarche écologique de la part du géant du e-commerce Cdiscount. Ce dernier a en effet décidé, depuis le 4 décembre dernier, de livrer, sur Paris et Bordeaux, tous les produits lourds (plus de 30 kilos) en camion électrique. au total, ce sont deux véhicules électriques Gruau qui font deux tournées par jour, pour livrer les clients finaux en intra-muros.

Un déploiement au niveau national envisagé

Concrètement, les véhicules possèdent une autonome de 150 kilomètres. Une tournée complète faisant entre 75 et 80 km, un rechargement partiel du véhicule est faite entre les deux boucles et pendant que les opérateurs rangent dans le camion les prochaines commandes à livrer.

Deux camions sont également utilisés pour la ville de Bordeaux, et Cdiscount envisage la possibilité de déployer cette solution aux villes de Toulouse et Lyon.

 » Ce pilote va nous servir à travailler le modèle économique. Nous travaillons sur le sujet depuis un an avec C Chez Vous (Ndlr : société en charge de la livraison pour le groupe) et nous avons signé il y a 8 mois avec Gruau et Jacky Perrenot pour mettre en place ce projet. Il y a un sujet de surcoût important sans forcément de gain économique à dégager derrière. Mais sur 2019, notre leitmotiv dans la supply chain sera axé sur la RSE. » – Pierre-Yves Escarpit, directeur général adjoint en charge des opérations logistiques, des services informatiques et des Achats de Cdiscount

Optimiser la logistique

Grâce à cette stratégie, Cdiscount va également travailler sur l’optimisation de la logistique.C’est notamment le cas des emballages, sur lesquels la société travaille afin de réduire le vide dans ses cartons. L’entreprise a d’ailleurs été l’une des premières a investir dans une emballeuse 3D de Neopost, qui découpe les cartons à la taille des produits.

L’entreprise s’est également mis à la livraison en vrac, ce qui lui permet également de diminuer le vide dans ses camions.Pour pouvoir recevoir les marchandises sous cette forme, cela suppose qu’ils disposent des bons équipements, dont un tapis télescopique pour aller au bout du camion.

La société travaille également avec Bringg pour géolocaliser ses livraisons, et suivre en temps réel, e suivre en temps réel ses opérations.

En 2019, la maque prévoit également de lancer son propre incubateur, baptisé « The Warehouse ».

Yvan Dupuy

Noter cet article

Auteur: Yvan Dupuy

Fondateur de Neoproduits, Webmarketeur & Infopreneur, Yvan est également passionné de référencement. Il décortique pour vous l'actu du e-commerce et des nouveaux concepts lancés sur internet.

Partager Cet Article