Qwant service messagerie

Chères lectrices, chers lecteurs,

Le moteur de recherche Français Qwant finalise la sortie de son service de messagerie Qwant Mail, en collaboration avec la société Linagora. La start-up souhaite lancer ce service au premier semestre de l’année 2019.

Une marge de manœuvre financière limitée

Avec un chiffre d’affaires en dessous des attentes pour 2018, Qwant dispose de moyens limités pour le lancement de service de messagerie qui lui permettra d’être à la hauteur des services proposés par Google en la matière.

Selon ses dirigeants, la première version serait donc proposée dans une version test simple, sans chiffrement. Les annonces initiales concernant une offre de messagerie respectant totalement la vie privée semble donc être encore loin du compte. Mais le prestataires a quant à lui été choisit, puisque c’est la société Linagora qui développera le service de messagerie.

La société connait bien le sujet, puisqu’elle propose déjà aux entreprises un service de messagerie. Précisons que la société est également à la tête d’un programme de recherche qui permettrait de concurrencer directement Microsoft et Google.


« Nous cherchions un partenaire dont la technologie était basée sur l’open source et je peux vous dire qu’il n’est pas si évident de trouver un partenaire structuré et sérieux » – Jean-Claude Ghinozzi, directeur général adjoint de Qwant.

La première version non chiffrée confirmée

Linagora devra faire face au fait de devoir gérer un support plus important que ce qu’elle ne fait d’habitude. Car, pour le moment, le plus grand nombre d’utilisateurs qu’elle gère est limité à 100 000 (Gendarmerie Nationale). Une barrière qui risque don d’être plus que rapidement franchie, selon Tristan Ninot, Vice Président chez Qwant.

Certains problèmes sont encore à régler, comme celui des serveurs. La piste de l’hébergement annoncée serait OVH, mais rien n’a été confirmé pour l’heure sur ce sujet.

Si la première version non chiffrée a été confirmée, la question du modèle économique qu’adoptera l’entreprise reste centrale. Dans le monde de la messagerie sécurisée, la règle est de faire payer aux utilisateurs un service qui ne repose pas sur les revenus de la publicité, et parfois leur offrir un premier niveau de service.

De nombreux points sont donc encore à éclaircir et améliorer pour que Qwant propose un service de messagerie à la hauteur.

Yvan Dupuy