véhicules connectés bosch et microsoft
Crédit photo: mEchanic_05 / Flickr

Microsoft semble accélérer sa stratégie d’alliances et de partenariats dans le domaine des véhicules connectés. En effet, on apprenait il y a tout juste une semaine son partenariat avec Volkswagen, notamment pour tout ce qui touche à un développement commun de la partie logicielle pour véhicules autonomes. On apprend aujourd’hui un nouveau partenariat avec le célèbre fabricant d’équipements automobiles Bosch.

Une plateforme cloud pour véhicules connectés

Les deux parties veulent, via cette nouvelle alliance, développer une plateforme logicielle, permettant aux véhicules aux différentes applications cloud existantes. Leur objectif commun est de pouvoir rendre cette plateforme opérationnelle d’ici la fin de l’année 2021.

Cette étape est fondamentale pour les futures voitures connectées, car les logiciels seront essentiels pour qu’ils puissent fonctionner d’une manière optimale. La grande quantité de données traitées et la nécessité de passer par des plateformes cloud pour qu’ils puissent s’y connecter est vitale. Cela concerne par exemple les différentes mises à jour, ou bien encore le stockage d’informations.

Scott Guthrie, executive vice president du cloud etde l’IA chez Microsoft déclare à ce sujet : “Avec le software devenant rapidement un facteur clé de différenciation dans le secteur automobile, notre ambition est d’aider les entreprises à accélérer la fourniture de services de mobilité uniques sur les voitures particulières et les flottes commerciales à grande échelle”

Mettre à jour les véhicules sur leur cycle de vie

Celle plateforme innovante sera baptisée Microsoft Azure, et elle intègrera les différentes briques logicielles développées par l’équipementier automobile Bosch. Cette dernière permettra aux véhicules, de pouvoir, tout au long de leur cycle de vie, effectuer les mises à jour de fonctionnalité et de sécurité dont ils ont besoin.

De nombreux outils et gadgets seront également développés en parallèle pour un plus grand confort, et un meilleure expérience utilisateur du conducteur. Indirectement, elle va aussi permettre une réduction des coûts pour leur installation, du fait qu’elle soit faite à distance. Le Dr. Markus Heyn, membre du comité de gestion de Bosch. conclut en déclarant sur ce point: “Bosch souhaite permettre aux constructeurs automobiles de développer d’avantages de nouvelles fonctions et de les mettre sur la route plus rapidement”

Yvan Dupuy