Microsoft and open ai leaders
Microsoft CEO Satya Nadella and OpenAI CEO Sam Altman at the Microsoft campus in Redmond, Wash. on July 15, 2019. (Photography by Scott Eklund/Red Box Pictures)

Microsoft vient d’annoncer, en début de semaine, sa volonté d’investir 1 milliard de dollars dans la société OpenAi. Ce laboratoire d’intelligence artificielle avait officialisé, en mars 2019, sa volonté de transformer son statut associatif en société privée, dans le but d’attirer plus d’investisseurs.

Trouver des solutions aux problèmes majeurs de notre époque

Avec cette nouvelle alliance, les deux partenaires affichent leur volonté de trouver des solutions aux problèmes majeurs de notre époque, comme par exemple le changement climatique.

“Les systèmes modernes d’intelligence artificielle fonctionnent bien pour régler les problèmes spécifiques pour lesquels ils ont été formés mais permettre aux systèmes d’intelligence artificielle de régler certains des grands défis du monde d’aujourd’hui requiert la généralisation et une maîtrise profonde de multiples technologies d’intelligence artificielle”, soulignent les sociétés.
“En combinant l’avancée technologique d’OpenAI avec les capacités informatiques du système d’intelligence artificielle d’Azure, notre ambition est de démocratiser l’intelligence artificielle, tout en s’assurant de son développement en toute sécurité, afin que tout le monde puisse en bénéficier”, a commenté le PDG de Microsoft, Satya Nadella.

Une structure fondée en partie par Elon Musk

C’est en 2015 qu’OpenAi a vu le jour. elle a été fondée par Elon Musk, Sam Altnman, Greg Brockman, Ilya Sutskever, ou encore Reid Hoffman. Initialement, son objectif était de faire la promotion de l’intelligence artificielle, et de faire en sorte qu’elle puisse contribuer aux principales causes de l’humanité.

Face à un manque de capitaux alors qu’elle se trouve dans un phase majeure d’évolution, ce partenariat avec Microsoft tombe donc à pic.

« Nous allons avoir besoin d’investir des milliards de dollars dans les années à venir dans le cloud computing à grande échelle, pour attirer et conserver des gens talentueux, ainsi que pour construire des IA sous forme de superordinateurs ».

D’une manière plus précise, ce partenariat à pour objectif : « la construction d’une plateforme qu’OpenAI pourra utiliser pour créer de nouvelles technologies d’intelligence artificielle et réaliser la promesse d’une intelligence artificielle forte ». Mais également de « trouver des solutions aux problèmes interdisciplinaires actuellement insolubles, y compris le changement climatique, une médecine plus personnalisée et l’éducation ».

Yvan Dupuy