Google Cloud
© Ron Miller/TechCrunch

Google vient d’annoncer l’inauguration de son nouveau centre de données à Salt Lake City, ce qui portera son nombre global à 22. IL sera le troisième dans la région, après ceux de Los Angeles et de The Dalles, dans l’Oregon. Le but est de pouvoir fournir une puissance de calcul avec une plus faible latence dans la région.

Continuer à investir dans des infrastructures dédiées au Cloud

Jennifer Chason, Directrice de Google Cloud, a déclaré concernant cet évènement: «Nous nous engageons à créer le cloud public le plus sécurisé, le plus performant et le plus évolutif, et nous continuons à investir dans des infrastructures critiques qui fournissent nos services cloud plus proches des clients qui en ont le plus besoin»

D’un manière générale, les fournisseurs de cloud souhaitent se rapprocher de leurs clients. Le but de réduire le temps de latence en rapprochent les temps de ressources de calcul des entreprises qui en ont besoin. Les charges de travail pourraient être également réparties d’une manière plus régulière sur un ensemble de ressources régionales.

Google a également annoncé que Paypal, un grand compte déjà client, avait déjà signé un contrat pluriannuel et déplacera une partie de ses systèmes de paiement dans la région ouest.

Un succès confirmé par Alphabet

Alphabet, la mason mère, a confirmé de son coté que les résultats trimestriels de Google Cloud atteignaient pour la première fois la barre des 10 milliards de dollars. Et, si il reste encore un bon bout de chemin pour parvenir à rattraper Microsoft ou Amazon, ces parts de marché pourraient s’accroitre assez rapidement grâce à cette nouvelle stratégie de proximité vis à vis de ses clients.

Yvan Dupuy

Source