Facebook noue des partenariats pour attirer plus de monde en ligne

ckerberg

Chères lectrices, chers lecteurs,

Plus engagé que jamais dans sa volonté de voir tout le monde connecté (et notamment au réseau social Facebook), Le premier réseau social mondial vient de nouer de nombreux partenariats dans la connectivité, pour pouvoir permettre aux populations les plus isolées de pouvoir se connecter plus facilement à l’internet.

l’Amérique Latine: première bénéficiaire

En marge du salon MWC de Barcelone, Facebook a annoncé des partenariats avec IDB Invest, et la Banque de développement d’Amérique Latine, afin de lancer de « Internet Para Todos » (internet pour tous). Ce dernier permettrait aux opérateurs mobiles de pouvoir exploiter 3G et 4G d’IPT.

Facebook a annoncé également des partenariats avec Viasat, une société Californienne proposant des services de large bande, qui permettrait le déploiement des points d’accès wi-fi communautaires. Ce dernier est déjà disponible pour plus d’un million de personnes à travers le Mexique. Elle travaille donc avec elle, afin de pouvoir identifier les lacunes en terme de couverture, et y remédier.

l’Afrique: une priorité aussi pour Facebook

Le géant lance également son programme de Wi-Fi-Express en Afrique du Sud, (en partenariat avec les opérateurs de téléphonie Cell-C) et aux Philippines (en partenariat avec Télécommunications Globe). Ce projet fait parti de l’initiative Internet.org de Facebook. Sur ce continent, le Wi-Fi Express est d’ores et déjà disponible dans 6 pays: Inde, Kenya, Ghana, Indonésie, Tanzanie et Nigéria. Facebook a annoncé que d’autres partenaires rejoindraient également le programme comme Nokia, Aruba, ou bien encore Edgecore Networks.

Parmi les évolutions notables proposées par Facebook, Terragraph en est une majeure. Inaugurée en 2016, elle contourne la nécessité de devoir déposer des câbles à fibre optique à large bande, ce qui est couteux, et peut poser des problèmes dans certaines zones géographiques. A la place, Terragraph propose l’utilisation d’un labyrinthe de stations de base, qui, en créant un réseau maillé, permet aux personnes d’un lieu donné de se connecter à internet.

Elle a annoncé aujourd’hui qu’elle s’était associée avec Cambium Networks, Mikro Tik et Common Networks (Malaisie), YTL Communication d’Athènes, et Deutche Telekom pour un déploiement d’essais de Terragraph à l’international.

Parmi les autres annonces intéressantes faites par Facebook, on apprend le lancement du projet « Magma« , une plateforme open source qui vise à étendre et rationaliser les déploiements de réseaux mobiles pour les opérateurs:
«Magma comprend un cœur de paquet mobile distribué prenant en charge la dissociation locale du plan de données, en plus du logiciel de gestion et d’automatisation du réseau» a déclaré Mr Rabinovitsj.

Yvan Dupuy

Source

Noter cet article

Auteur: Yvan Dupuy

Fondateur de Neoproduits, Webmarketeur & Infopreneur, Yvan est diplômé en marketing international. Passionné de référencement, il décortique pour vous l'actu du e-commerce et des nouveaux concepts lancés sur internet.

Partager Cet Article