En France, Google teste le paiement via son Google Assistant

google assistant

Chères lectrices, chers lecteurs,

Trois entreprises Françaises Fnac Darty, Spehora et Oui Sncf ont donné leur accord pour participer à l’expérimentation de Google pour poser un premier pied dans le domaine du commerce vocal. En effet, les consommateurs pourraient bientôt payer leurs achats grâce au Google Assistant, l’assistant intelligent de Google.

Un concierge connecté baptisé « transactions »

Baptisé « transactions », l’assistant de Google permettra d’effectuer des paiement à l’oral, mais aussi au sein de la version tapuscrite de ce bot, consultable sur l’écran d’un appareil mobile. Jusqu’à présent indisponible dans l’hexagone, cette nouvelle fonctionnalité devrait être disponible d’ici la fin 2018.

Si aucune date précise n’est donnée, on sait que Google peaufine son développement, notamment pour être en règle avec la législation Européenne au niveau des failles de sécurité. A ce moment là, les entreprises intéressées pourront souscrire au programme qui leur permettra de se lancer dans le commerce vocal. un marché colossal, qui pourrait peser à l’avenir 40 milliards de dollars dans le monde d’ici 2022.

François Ozane, directeur internet et mobile chez Fnac Darty déclare au sujet de ce nouveau canal: « Nous espérons réaliser dans les prochaines années 10% de notre chiffre d’affaires via ce canal »

Seulement 500 produits disponibles pour l’instant

Les béta-testeurs travaillent à l’heure actuelle pour le développement de ces fonctionnalités. L’un des prochains projets est d’ailleurs de pouvoir commande et payer de manière vocale, mais cela ne sera pas disponible dans l’immédiat. Par exemple, un consommateur pourra dire « achète le dernier album d’Oasis ».

Le concierge virtuel, baptisé « Chloé » saura dans un premier temps naviguer entre quatre catégories de produits: livres, musique, vidéo ou jouet. Le système sera par la suite étendu à l’ensemble du catalogue.

Actuellement, on sait également que Google travaille sur l’identification vocal des utilisateurs, appelée aussi « emprunte vocale ».

En bref, un beau projet et un marché colossal, mais qui demande encore des développements pour être parfaitement abouti.

Yvan Dupuy

En France, Google teste le paiement via son Google Assistant
Noter cet article

Auteur: Yvan Dupuy

Fondateur de Neoproduits, Webmarketeur & Infopreneur, Yvan est également passionné de référencement. Il décortique pour vous l'actu du e-commerce et des nouveaux concepts lancés sur internet.

Partager Cet Article