Amazon choisit une technologie de robots autonomes Française pour optimiser sa logistique

Chariots Baylo
Les chariots Balyo sont autonomes

Chères lectrices, chers lecteurs,

Bonne nouvelle pour l’entreprise Française Balyo. Cette dernière vient d’annoncer un accord commercial avec Amazon, qui pourrait devenir, à terme, le premier actionnaire de l’entreprise d’Ivry Sur Seine. Amazon recevra en effet des bons de souscription d’actions en fonction des commandes de produits embarquant la technologie Balyo.

Des partenaires en accord avec cette opération

La totalité des bons de souscription, soit 29% du capital et des droits de vote, seront exercés, si Amazon commandait jussqu’à 300 millions d’euros de produits. Balyo, Hyster-Yale Group et Linde Material Handling, ainsi que les fondateurs et les principaux actionnaires financiers de la société, Seventure Partners et Bpifrance Investissement ont validé ensemble cette résolution.

Dans un communiqué, le Directeur Général de Balyo, Fabien Bardinet, a déclaré:

« Cet accord (…) représente une opportunité sans précédent pour Balyo de développer son activité et soutient la solidité de nos investissements au cours des années pour perfectionner nos solutions robotiques »

Il est vrai que l’automatisation des entrepôts est, pour Amazon, un enjeu majeur pour réduire les coûts et accélérer ses livraisons. IL est vrai que le géant Américain a frappé fort concernant les délais de livraison proposé dans le e-commerce, en passant d’un délai d’un jour, à seulement quelques heures seulement.

Pour y parvenir, elle utilise actuellement des robots travailleurs développés par Kiva System, une entreprise pour 775 milliards de dollars en 2012. Elle aurait déjà installé 75000 robots de ce type dans ses entrepôts.

Balyo: une entreprise concurrente à Exotec Solutions

Balyo a été fondée en 2005. Son système de chariots autonomes prévoit pour 2018 un chiffre d’affaires de 23,3 millions d’euros, soit une hausse de 40% par rapport à l’année précédente.

Elle fait concurrence à une société qui s’illustre sur ce marché: Exotec Solutions. Cette dernière a d’ailleurs levé la somme de 15 millions d’euros en 2018 pour ses robots autonomes.

Selon la société d’investissements Iris Capital, actionnaire d’Exotec Solutions, la logistique pèsera plus de 10 trillions d’euros dans le monde d’içi à 2023, soutenue par la croissance du e-commerce.

Yvan Dupuy

Amazon choisit une technologie de robots autonomes Française pour optimiser sa logistique
Noter cet article

Auteur: Yvan Dupuy

Fondateur de Neoproduits, Webmarketeur & Infopreneur, Yvan est également passionné de référencement. Il décortique pour vous l'actu du e-commerce et des nouveaux concepts lancés sur internet.

Partager Cet Article