nick aloisioChères lectrices, chers lecteurs,

Décidément, Marissa Mayer ne chôme pas du coté des rachats. Après les rumeurs courant autour de la prise de participation dans Dailymotion, on apprend aujourd’hui que la firme vient de racheter une application (du nom de Summly) à un jeune créateur de 17 ans.

Une acquisition à 30 millions de dollars

Le créateur de Summly, une application pour Smartphone n’a donc que 17 ans, en la personne de Nick D’aloisio (ci-contre). Selon le célèbre journal Allthethings, la transaction entre les deux parties s’élèverait à 30 millions de dollars (26 millions d’euros).

Nick  est un jeune lycéen de la banlieue Britannique. Né en Australie, il a commencé à développer des applications pour Iphone à l’âge de 12 ans. A l’époque, ces premières ventes lui avaient rapporté près de 30 000 dollars.

Mais, c’est en 2011 que le succès commence réellement a arriver pour Nick D’aloisio. En créant Trimit, une application capable de résumer des articles de manière intelligente, est à l’époque très vite convoitée par les grands acteurs de l’internet. A l’époque, ce projet avait été soutenu par plusieurs fortunes: Le milliardaire chinois Li Ka-Shing, l’acteur Ashton Kutcher, le PDG de Zynga Mark Pincus, le fondateur de WordPress Matt Mullenweg et le créateur d’Airbnb, Brian Chesky.

Une fois Summly développée, elle a été mise en disponibilité sur l’App Store D’apple. En version gratuite, elle remporte un succès immédiat, avec, dès son lancement, près de 500 000 téléchargements.

Une application pas totalement aboutie

Si le jeune d’Aloisio est plutôt fier de ses talents créatifs face aux médias, l’aboutissement de sa dernière application Summly est pourtant loin d’être parfaite. L’application se contenterait en effet de quelques « copié-collé », et de résumés grossiers, parfois limites en terme de sens. Son développement continuera donc au sein des équipes de Yahoo, que D’Aloisio rejoindra prochainement.

«J’ai hâte, car ils ont créé un super-environnement pour les start-up et leurs créateurs», a réagi le lycéen.

Peut-on voir dans ce jeune génie un futur businessman à succès ? probablement…

Amicalement,

Yvan Dupuy