Le premier atterrissage d’un avion en tout automie

Chères lectrices, chers lecteurs,

Des chercheurs Allemands de l’Université Technique de Munich ont élaboré un système , basé sur la vision par ordinateur et la technologie GPS permettant aux avions de pouvoir atterrir en toute autonomie, sans avoir à s’appuyer sur le système classique « au sol ». Aucune action de la part d’un pilote n’est requise, ni assistance de la part de l’aéroport. Cet atterrissage en toute autonomie est une première dans l’histoire de l’aviation.

Une démonstration faite à Vienne en mai 2019

La démonstration de cette prouesse a été faite à Vienne, en Autriche, au mois de mai 2019.Si la majorité des avions utilisent la technologie de système d’atterrissage aux instruments (ILS), cette dernière n’est pas disponible dans tous les aéroports.

Cette nouvelle technologie devrait donc pouvoir permettre aux appareils de pouvoir automatiser la manœuvre même dans aéroports plus modestes, non équipés de la technologie ILS.

L’utilisation de la technologie infrarouge

Pour parvenir à réalisée sa prestation, l’avion embarque des caméras infrarouges, qui lui permet d’évoluer dans toutes les conditions possibles. Dans son communiqué, Thomas Wimmerle pilote présent lors de l’essai en conditions réelles déclare: « Le système guide l’appareil tout au long de l’approche, de façon automatique. Et il a atterri pile au milieu de la piste, que je percevais d’une très longue distance. »

Cette technologie permettrait de fludifier le trafic aérien, dans le sens où plus d’avions pourraient décoller de plus petits aéroports. Chose qui est difficile aujourd’hui, à cause des conditions météo.

Cette technologie pourrait être transféré à d’autres secteurs que le transport de passagers, comme le transport de marchandises, ou encore les taxis volant.

Mais, avant de pouvoir la commercialiser, l’équipe devra obtenir l’aval des autorités aéronautiques de chaque pays, comme par exemple la DGAC en France.

Yvan Dupuy