Navya ouvre son nouveau centre de R&D à la Défense

Navya Shuttle

Chères lectrices, chers lecteurss,

L’entreprise d’origine Lyonnaise Navya, spécialisée dans les véhicules autonomes, et plus particulièrement les navettes, vient d’inaugurer son nouveau centre « Navya Lab » à la Défense, dans le 92. Elle compte y doubler ses effectifs actuels, d’ici fin 2019. 2018 avait été marqué, pour l’entreprise, par le départ de Christophe Sapet, démis par le président du directoire.

Un laboratoire inauguré le 22 janvier dans la tour Majunga

Son nouveau laboratoire a été inauguré le 22 janvier 2019 à Paris La Défense, dans la Tour Majunga. Ses locaux Parisiens de la Rue es Italiens étaient devenus trop étroits, et trop « rudimentaires » selon l’entreprise.

Paradoxalement, la situation de l’entreprise n’est pas au beau fixe. depuis son entrée en bourse courant 2018, elle traverse un passage difficile. En 2018, elle a, à ce titre, revu les prévisions de son chiffre d’affaires. Si à l’origine, celui-ci était situé à 30 millions d’euros, il a finalement été révisé entre 17 et 19 millions d’euros.

Malgré ce fait, la société veut rassurer sur son potentiel, et compte bien se positionner en tant que leader mondial de la navette autonome. A ce titre, elle compte doubler ses effectifs de recherche et développement pour l’année 2019.

Navya la Défense
La nouvelle configuration de son centre Recherche et Développement à la Défense

La cartographie et la simulation en priorité

L’entreprise a souhaité profiter de ce déménagement pour réorganiser ses équipes. Une équipe maps de fournir aux véhicules autonomes une cartographie performante, concernant l’environnement dans lequel ils évoluent.

L‘équipe Sensors va quant a elle travailler sur les systèmes embarqués du véhicule: caméras, GPS, radar et lidar. Cette équipe est d’ailleurs en lien avec les équipes du bureau d’études de Lyon , afin de voir si un nouveau capteur peut-être intégré sur le véhicule. Cela demande un travail énorme, dans le sens où les équipes doivent savoir où les capteurs sont placés sur le véhicule, pour que les obstacles soient précisément placés sur la route par les équipes obstacles. L’objectif de cette dernière est que le véhicule puisse éviter des obstacles sur une distance de 100 mètres, dans un rayon de 360 degrés. la navette doit être capable de savoir à 3 mètres près ou se situe l’obstacle, avec les données de vitesse, de direction, et d’orientation.

L’équipe Driving, quant à elle, agrège quant à elle les données sur l’environnement (cartographie et trajet à réaliser), et les données sont collectées en temps réel pour que le véhicule puisse régler sa vitesse, et l’ange du volant. Enfin, l’équipe simulation entraine et test le véhicule dans différentes configurations, dans des environnements virtuels.

Yvan Dupuy

Navya ouvre son nouveau centre de R&D à la Défense
5 (100%) 1 vote[s]

Auteur: Yvan Dupuy

Fondateur de Neoproduits, Webmarketeur & Infopreneur, Yvan est diplômé en marketing international. Passionné de référencement, il décortique pour vous l'actu du e-commerce et des nouveaux concepts lancés sur internet.

Partager Cet Article