prototype luminar
Crédit photo: Luminar

Luminar est la filiale de Volvo travaillant sur la branche des véhicules autonomes. On apprend aujourd’hui que cette dernière va commercialiser ses systèmes de conduite automatisés à d’autres constructeurs automobiles. Le but est que ces derniers puissent devenir des intégrateurs de ces systèmes, pour leur propre fabrication de voitures autonomes.

Un partenariat solide entre luminar et Volvo

En fait, le partenariat initial est plus précisément entre la filliale logicielle de Volvo qui se nomme Zenseact et Luminar. Ces deux sociétés travaillent main dans la main pour créer ce que le fondateur et PDG de Luminar, Austin Russell, a décrit comme une «pile de véhicules autonomes holistique».

Cette dernière sera donc intégrable à tout véhicule assemblé, Volvo étant bien sûr le premier client. Les deux partenaires ont confirmé qu’ils souhaitaient vendre ces systèmes intégrables à d’autres constructeurs automobiles.

Le système qu’ils proposent permettrait de pouvoir avoir une conduite avec les mains libres sur autoroute. Les deux sociétés ont donc planché sur la difficile transition entre la conduite manuelle et celle complètement autonome. Sur point technique, Russell a souhaité éclaircir l’aboutissement d’un tel système dans un webinaire qu’il a tenu:

“C’est quelque chose qui sera résolu pour les deux prochaines années seulement, cela sera disponible sur les véhicules que vous pouvez acheter en commençant par Volvo. Cette technologie sera ensuite étendue à d’autres constructeurs”

Une pile se nommant sentinel

La pile autonome qui sera proposée aux constructeurs se nomme Sentinel. Elle intégrera la solution logicielle de conduite autonome OnePilot de Zenseact aux côtés du lidar Iris de Luminar, du logiciel de perception et d’autres composants.

Selon la société, le système est capable de gérer à la fois l’autonomie sur autoroute, ainsi qu’un certain nombre de mesures de sécurité pour éviter de manière proactive les collisions avec des manœuvres d’évitement, réduisant ainsi le taux d’accidents jusqu’à sept fois.

Sentinel a également la capacité de se mettre à jour seul, que ça soit en mode sans fil ou par liaison radio. Luninar et Zenseact sont aussi conscient du potentiel important de succès auprès des constructeurs, que cela soit pour les véhicules de série, ou pour les robots-taxis, qui présentent un enjeu majeur à l’avenir.

Dans son communiqué, Monsieur Anderson conclut en affirmant que le développement et la mise en place de tels systèmes va permettre de sauver des vies. Volvo a ajouté qu’elle assumerait l’entière responsabilité du système de conduite automatisée.

Yvan Dupuy

Source