véhicules autonomes londres

Chères lectrices, chers lecteurs,

Des tests concernant les véhicules autonomes ont commencés à Londres. Ils sont toutefois encadrés, dans la mesure où les participants pourront reprendre le contrôle des véhicules à tout moment. Ils se déroulent dans deux quartiers Londoniens et sont supervisés.

« Un pas important vers les transports partagés autonomes »

Pour la société Fiveai, qui est spécialisée dans le domaine des véhicules autonomes et l’apprentissage automatique et l’intelligence artificielle, les essais à Bromley et Croydon constitueraient un pas important vers les transports partagés autonomes.

Pour mener à bien ce test, cinq véhicules seront utilisés, qui seront utilisés pour des tests jour et nuit. A tout moment, les chauffeurs de sécurité pourront reprendre le contrôle des véhicules en cas de besoin.

Pour mener à bien ces essais, Fiveai a entrepris des exercices de collecte de données en aout 2018. A cette époque, des véhicules ont été conduits dans les rues pour recueillir des données sur des aspects tels que le comportement des usagers de la route, et leur tracé. Les véhicules utilisés seront clairement identifiés, pour permettre aux autres usagers de la route de voir qu’ils sont autonomes.


« Toutes les villes du Royaume-Uni, y compris Londres, doivent comprendre les opportunités, les risques et les défis auxquels elles sont confrontées lorsqu’elles envisagent le mode de transport dans les années à venir »

Michael Hurwitz – directeur de Transport Innovation de Transport for London

« Changer considérablement la façon de voyager »

Mr Hurwitz affirme les perspectives d’évolutions des transports autonomes pourront changer considérablement la façon de voyager. A titre d’exemple, la société Hyundai Motor Company a annoncé son premier voyage en camion autonome sur une route du sud-coréenne. la marque Changan a réalisé, de son coté, le plus grand convoi de véhicules autonomes en déplacement.

« C’est un problème extrêmement difficile que d’anticiper ce que peut faire une voiture dans toutes les circonstances », a affirmé Simon Segars, qui s’adressait à Karen Tso, de CNBC, au Mobile World Congress de Barcelone, en Espagne.

« Je pense que vous allez commencer à voir les premiers services, de façon assez contraignante, très bientôt au cours des deux prochaines années« , at-il ajouté, expliquant qu’il y avait « encore du chemin à parcourir » avant que la technologie ne devienne « complètement dominante » .  »

Une chose est sûre; Londres à une bonne longueur d’avance au niveau Européen en terme d’essais avec les voitures autonomes.

Yvan Dupuy

Source