tik tok
images credits Costfoto / Barcroft Media via Getty Images

Le réseau social qui monte en flèche Tik Tok veut profiter de son succès, et se lancer dans le commerce social. A ce titre, l’application a permis à certains utilisateurs d’ajouter des liens vers des sites de commerce électronique, mentionné dans leur biographie.

Améliorer l’expérience des utilisateurs

En terme d’arguments, Tik Tok évoque le fait de vouloir améliorer l’expérience de ses utilisateurs. Dans le fond, on peut aussi penser que le réseau veut développer une communauté d’influenceurs qui travailleraient pour des marques, sur du placement de produits par exemple.

A relire: “Infographie: Tik-Tok, la nouvelle plateforme sociale préférée des ados”

Un porte-parole de ByteDance, l’une des start-ups les plus précieuses au monde, également propriétaire de Tik Tok, a déclaré: «Nous expérimentons toujours de nouveaux moyens d’améliorer l’utilisation des applications par nos utilisateurs. En fin de compte, nous nous concentrons sur les moyens d’inspirer la créativité, d’apporter de la joie et d’ajouter de la valeur à notre communauté. ”

Dans la vidéo, on voit que Tik Tok permet aux utilisateurs de d’ajouter un lien dans leur biographie, fonctionnalité qu’Instagram a autorisé depuis longtemps pour ses utilisateurs.

Depuis plusieurs années, la notion de commerce sociale fait désormais parti du paysage des nouveaux réseaux sociaux, et cela pourrait devenir, à l’avenir, un nouveau mode de consommation basée sur les influenceurs et micro-influenceurs.

Dans certains pays, celui-ci prend de l’ampleur, et commence à se poser en tant que concurrent direct du commerce électronique plus traditionnel, représenté par grands noms comme Amazon ou Alibaba.

Facebook prend le virage avec Meshoo

Cette année, Facebook a décidé de s’ouvrir au commerce social, en soutenant notamment la start-up Indienne de commerce social Meesho.

Cette dernière met en relation les acheteurs et les vendeurs sur Whatsapp, et d’autres plateformes de médias sociaux. Elle leur permet de présenter et de vendre leurs produits, et collabore avec diverses sociétés de logistique pour traiter leurs commandes.

«C’est grand! Nous sommes ravis de voir comment cela va transformer le commerce en Inde, un pays à la 2/3 où TikTok règne sur Instagram. À mesure que les Indiens s’habitueront à acheter et à payer en ligne, les influenceurs locaux changeront le jeu. ”

Nameet Potnis

Tik Tok, qui a rassemblé déjà près de 180 millions d’utilisateurs en Inde, et également d’influenceurs, a étendu son activité le mois dernier à l’éducation.

Yvan Dupuy

Source