Statistiques: Quelle présence des enfants sur les réseaux sociaux ?

enfants réseaux sociauxChères lectrices, chers lecteurs,

Comme je vous l’ai relaté récemment, la fréquentation des réseaux sociaux augmente considérablement, puisque facebook concerne aujourd’hui 7 internautes sur 10.Le microblogging avec Twitter n’est pas non plus en reste, avec 33% de recherche en plus de avril à juillet 2010.

 

Si les statistiques sont souvent menées sur les internautes « lambda », on n’avait jusqu’à présent que très peu d’informations sur la fréquentation des enfants sur les réseaux sociaux.La commission européenne communique sur ce sujet.

Une présence des enfants croissante

Nellie Kroes, chargées des nouvelles technologies livre les retours de cette enquête commanditée par Bruxelles. Niveau panel, ce sont 25 pays européens, et plus de 25 000 utilisateurs qui ont été pris comme étalon. Au total, ce sont plus de 38% des enfants qui possèderaient un profil sur Facebook, agés entre 9 et 12 ans. Pour le tranche 13 à 16 ans, le chiffre passe à 77%. Madame Kroes affirme « Un nombre croissant d’enfants sont sur des réseaux sociaux en ligne, mais beaucoup ne prennent pas toutes les mesures nécessaires pour se protéger ».

Une sécurisation des profils insuffisante

Ce qui semble inquiétant dans l’étude rendue par la commission européenne, c’est que près de 1/4 des sondés affirme que leur profil est « public ». Comprenez par là que l’ensemble des internautes, sans les avoir dans leur liste d’amis, peuvent avoir facilement accès à leur mur, leurs photos, ou autres informations personnelles. Plus inquiétant encore, près de 1 sondés sur 5 avoue laisser leur numéro de téléphone ou adresse email visible sur leur profil social.

Mais où le bas blesse-t-il ? un manque d’informations et de surveillance des parents ? une mauvaise politique de confidentialité en fonction de l’âge pour les réseaux sociaux ? Si 78% des 15-16 ans affirment savoir paramétrer leur niveau de confidentialité, seulement 56% des 11-12 ans sauraient le faire.

Je pense que Facebook ne peut-être accusé à tort d’un manque d’informations. En effet, la firme de Mark Zuckerberg a énormément travaillé sur le sujet ces dernières années, et la politique de confidentialité est très disponible (accès Ici).

Je pense donc que le rôle reste bel et bien dans le camp des parents, de veiller à protéger au mieux le profil de leurs enfants, de manière à éviter tout danger potentiel.

Néanmoins, tous les sites comme Facebook n’ont pas signés la politique de « bonne conduite » signée en 2009. A ce titre, la commission européenne affirme: « certains des sites très populaires chez les jeunes en Europe ne sont pas signataires de cette charte ». Étant donné la diminution de l’âge des utilisateurs d’internet et des réseaux sociaux en ligne, et le fait que de plus en plus d’enfants ont accès à internet par téléphone mobile, la Commission a entamé une revue des accords d’auto-réglementation en vigueur dans ce domaine », conclut Bruxelles.

Quoi qu’il en soit, veillez toujours à ce que le profil facebook de vos enfants soit toujours sécurisé au maximum. On espère que Facebook, en fonction de l’âge saisi, bride automatiquement l’accès à certaines informations personnelles…

Bien à vous,

Yvan Dupuy


 

 

 

Statistiques: Quelle présence des enfants sur les réseaux sociaux ?
Noter cet article

Auteur: Yvan Dupuy

Fondateur de Neoproduits, Webmarketeur & Infopreneur, Yvan est également passionné de référencement. Il décortique pour vous l’actu du e-commerce et des nouveaux concepts lancés sur internet.

Partager Cet Article
4 Partages
Tweetez
Partagez1
+1
Partagez2
Stumble1