Seulement deux entreprises sur dix proposeraient du télétravail à leur salariés

teletravailChères lectrices, chers lecteurs,

C’est à l’initiative de la firme Bouygues Télécom qu’une enquête a été commandée au cabinet IDC, sur les entreprises et le télétravail. Retour sur les résultats de cette étude.

Les principales donnes de l’étude

C’est un panel de qualité qu’a choisi le cabinet IDC (que j’évoque souvent içi), pour mener à bien son enquête. Menée fin 2010, elle a été réalisée auprès de 240 entreprises, spécialisées dans différents secteurs (aéronautique, automobile, métallurgie…), avec des tailles allant de 50 à plus de 500 salariés.

 

Du coté matériel, il ressort que les entreprises sont de mieux en mieux équipées pour ce qui concerne la mobilité. En effet, 84% d’entre elles possèdent un extranet/intranet, et 76% un web-mail (qui permet de consulter vos mails professionnels de chez vous). D’une manière générale, les firmes sont également bien équipées en ce qui concerne l’audioconférence, la messagerie instantanée, ou la web-conférence.

Seulement voilà, malgré tout ces outils de mobilité souvent fiables et faciles d’utilisation, le télétravail ne séduit pas les entreprises.En effet, seulement 24% des entreprises avouent avoir des salariés travaillant à domicile, ce qui demeure un chiffre ridiculement bas.

Des bénéfices pourtant reconnus

L’étude fait pourtant ressortir de nombreux bénéfices concernant le télétravail. Citons par exemple

-Des gains sur la productivité

-Une meilleure motivation des salariés

-Immobilisation de l’espace et coûts fixes réduits

Cette tendance actuelle encore faible devrait tendre à s’accentuer. En effet, on trouve par exemple de plus en plus d’équipes « virtuelles », éloignées pour des raisons de distance géographiques, ou bien encore entre entreprises partenaires. En outre, 60% des salariés affirment travailler de chez eux, et 42% ont accès aux logiciels de l’entreprise depuis leurs équipements personnels.

Mais quels sont les réels freins à une utilisation courante et importante ?

IDC-frein

Coté utilisateurs, on retrouve la résistance au changement, qui est un point que je pense très fréquent dans les entreprises, et pas seulement concernant les solutions collaboratives.

Coté direction, on retrouve bien sûr la notion des coûts, pour 62% d’entre elles, et la difficulté de mesure du retour sur investissement. Je trouve la notion de coût surprenante, dans le sens ou les matériels sont désormais très accessibles (sauf si haut de gamme).

Au final, il va encore falloir quelques années pour que l’on puisse retrouve en France un modèle « à l’Américaine », où le télétravail est très répandu.

Question de mentalité…

Et vous, aimeriez vous travailler de chez vous ? pourquoi ?

Bien à vous,

Yvan Dupuy

 

Seulement deux entreprises sur dix proposeraient du télétravail à leur salariés
Noter cet article

Auteur: Yvan Dupuy

Fondateur de Neoproduits, Webmarketeur & Infopreneur, Yvan est également passionné de référencement. Il décortique pour vous l’actu du e-commerce et des nouveaux concepts lancés sur internet.

Partager Cet Article
0 Partages
Tweetez
Partagez
+1
Partagez
Stumble