Rumeurs: Google, Amazon et Microsoft auraient payé Adblock Plus

adblockChères lectrices, chers lecteurs,

Les grands de l’internet Google, Amazon et Microsoft auraient payé l’éditeur de logiciel Adblock Plus pour que leur publicités puissent passer à travers les mailles du filet.

Une liste blanche des publicités

Eyeo, l’éditeur d’adblock plus, gère depuis quelques années une « liste blanche » des publicités qu’il considère comme acceptable. En fonction de cette liste, l’éditeur paramêtre son outil que les pubs soient affichées sur le navigateur de l’internaute.

Au cœur de la polémique, la demande de passage en liste blanche est gratuite pour les petits éditeurs, mais est facturée pour les grands groupes. Si certains parlent de racket , la plupart des sociétés, dont les grands groupes cités ci-dessus auraient accepté de se plier au jeu d’eyeo.

Cependant, seul l’utilisateur décide de l’autorisation ou non de voir les publicités des grands groupes. La facturation pratiquée par Eyeo ne garantit donc pas aux groupes une visibilité auprès de ces derniers. Tim Schumacher d’Eyeo affirme :  » C’est toujours la communauté qui a le dernier mot et vérifie que les publicités sont conformes à la politique de « publicité acceptable » d’Adblock Plus ».

La politique commerciale de la société est donc largement discutable en terme d’éthique…

Yvan Dupuy

 

Rumeurs: Google, Amazon et Microsoft auraient payé Adblock Plus
Noter cet article

Auteur: Yvan Dupuy

Fondateur de Neoproduits, Webmarketeur & Infopreneur, Yvan est également passionné de référencement. Il décortique pour vous l’actu du e-commerce et des nouveaux concepts lancés sur internet.

Partager Cet Article
0 Partages
Tweetez
Partagez
+1
Partagez
Stumble