Résultats Trimestriels: Zoom sur Google et Intel

Android-logo-with-Google-logo-and-Intel-logoChères lectrices, chers lecteurs,

Janvier est un mois crucial pour les grands acteurs du web, en ce qui concerne les résultats financiers Les résultats de Google sont dans le vert, ceux d’IBM dépassent les attentes des investisseurs.

Du coté de Moutain View

Sur T3 2011, Google avait annoncé le chiffre colossal de 9,72 milliards de dollars en terme de revenus. La clôture du T4 annonce le chiffre de 10,58 milliards de dollars. Au niveau annuel, les revenus lissés sur un an sont en hausse de 29%.

Larry Page évoque notamment que les sites partenaires du programme de diffusion publicitaire Adsense ont contribués à hauteur de 2,88 milliards de dollars (enregistrant au passage une hausse de 27% sur un an). En terme de répartition de chiffre d’affaires, 57% est réalisé à l’international.

Cependant, les résultats concernant le coût par clic moyen de sa régie publicitaire semblent avoir déçu la plupart des analystes financiers, avec une chute de près de 8%. De son coté, Google justifie cette baisse de par le développement de la publicité sur mobile (moins chère), l’évolution du taux de change, mais aussi de par la nature même des contenus sponsorisés (plus de média et moins d’annones textuelles).

Une belle surprise pour Intel

Si les résultats de Google sont en « demi-teinte », ceux d’Intel en revanche ont agréablement surpris les marchés financiers. Avec 13,9 milliards de dollars, son chiffre d’affaires est en hausse de près de 21%. Pour la deuxième année, Intel annonce une croissance de son chiffre d’affaires dépassant les 20%.

Son bénéfice net s’établit quant à lui à 3,4 milliards de dollars, en hausse de 6%. Parmi les produits phares de l’année 2011, Intel évoque le succès de ses processeurs « Sandy Bridge ». Du coté des points noirs, Intel subit toujours des pertes  liées au blocage de production des disques durs en Thaïlande, suite aux récentes inondations .

Concernant les tendances de l’année 2012, Stéphane Nègre mise sur la vente des notebooks, dont les ultrabooks devraient représenter 40% des ventes.

Au final, ces deux « blue chips » des marchés internet restent sur la bonne voie. On peut penser que la croissance continue des utilisateurs de Google + (près de 100 millions de membres annoncés) devrait permettre à Google de continuer de percer dans le e-commerce social.

Bien à vous,

Yvan Dupuy

Résultats Trimestriels: Zoom sur Google et Intel
Noter cet article

Auteur: Yvan Dupuy

Fondateur de Neoproduits, Webmarketeur & Infopreneur, Yvan est également passionné de référencement. Il décortique pour vous l’actu du e-commerce et des nouveaux concepts lancés sur internet.

Partager Cet Article
0 Partages
Tweetez
Partagez
+1
Partagez
Stumble