Partenariats: Universal Music s’allie à Baïdu pour proposer de la musique en ligne en Chine

baïdu musicChères lectrices, chers lecteurs,

Si vous me suivez régulièrement, vous savez au combien j’aime relater les différents enjeux de la chine dans le monde du marketing internet. A l’instar de Deezer ou Spotify en France, c’est Universal Music qui décide de s’attaquer au marché encore vierge de la chine, dans le monde de la musique en ligne.

 

 

Un partenariat via une structure intermédaire

Il semble qu’Universal Music est bien compris la stratégie de pénétration du marché chinois: passer par un intermédiaire, déjà implanté localement. Créee par Universal Music, Sony BMG, et Warner Music, cette co-entreprise se nomme One Stop China. One Stop permettra de pouvoir exploiter près de 500 000 morceaux, dont 10% en Mandarin ou en Cantonais. Des morceaux qui seront disponibles en téléchargement ou en streaming (écoute directe)

« Nettoyage de printemps » entre les deux parties

En terme d’historique, Baïdu et les grands acteurs de la musique en ligne ont un passé sulfureux. Ces derniers ont longtemps accusé Baïdu de mettre à disposition des liens illégaux permettant aux internautes de télécharger de la musique gratuitement. Un long litige qui s’est étalé sur plus de 10 années, les amenant à entamé des poursuites judiciaires envers baïdu et à réclamer des montants importants (6,5 millions d’euros).

Suite à cet accord, Baïdu s’engage à éliminer tout lien de ce type. Niveau modalité, rien n’est annoncé sur les termes du contrat, mais Baïdu reversera aux grands de la musique une redevance pour chaque morceau téléchargé ou écouté.

Un contrat donc positif, dans le sens où il met fin à un long conflit entre les deux parties.

Selon mes sources, le marché chinois de la musique c’est: 99% de musique illégale (!), et des recherches qui représentent 10% de la recherche globale.

Ma question est de savoir quel intérêt réel de Universal sur le marché chinois, qui semble « corrompu » par la musique illégal. Serait-ce simplement de pouvoir se « targuer » d’une présence en chine pour pouvoir étaler sa notoriété ? personnellement, c’est la piste qui me semble la plus probable…

Amicalement,

Yvan Dupuy

Partenariats: Universal Music s’allie à Baïdu pour proposer de la musique en ligne en Chine
Noter cet article

Auteur: Yvan Dupuy

Fondateur de Neoproduits, Webmarketeur & Infopreneur, Yvan est également passionné de référencement. Il décortique pour vous l’actu du e-commerce et des nouveaux concepts lancés sur internet.

Partager Cet Article
1 Partages
Tweetez
Partagez
+1
Partagez
Stumble1