Marchés: L’Arjel rend son étude sur le segment juteux des jeux en ligne

jeux en ligneChères lectrices, chers lecteurs,

L’autorité de Régulation des Jeux En ligne (ARJEL) vient de publier un rapport très intéressant sur le segment au premier semestre 2011. Approchons ce marché, a priori juteux.

Quelques chiffres sur les jeux en ligne

Même si on sait qu’il y a de nombreux acteurs sur ce marché, on a du mal à voir concrètement ce qu’il peut représenter. Si l’on recoupe les différentes typologies de jeux en ligne (casino, poker…), 37 opérateurs sont aujourd’hui agrées pour pouvoir exercer en toute légalité. Si l’on regroupe les joueurs de poker, parieurs en ligne et autres turfistes, ils sont près de 2,9 millions d’utilisateurs, générant la somme colossale de 293 millions d’euros.

Les tendances des niches du marché

Sur fond de crise économique, la tendance globale du marché n’est pas aussi bonne que ce que l’on aurait pu penser. La niche des paris sportifs en ligne reste en deçà des attentes initiales. En effet, ces deux segments représentent « seulement » 50 000 utilisateurs très fréquents. Une niche dont les paris footballistiques représentent 57% de parts de marché. Il génère au global près de 740 millions d’euros. A titre indicatif, les passionnés de rugby n’occupent que 3% du volume global du marché.

La niche du poker en ligne est la seule à réellement avoir le vent en poupe. Elle a connu en effet la venue de 350 000 nouveaux utilisateurs cette année, souvent « accrocs » au concept du poker multijoueurs. Les grands acteurs du segment se nomment: Bwin.fr,Winamax, Everestpoker.fr, pour ne citer qu’eux.

Un marché désormais régulé et encadré

Si auparavant, on pouvait retrouver « tout et ‘n’importe quoi » en terme d’offre commerciale, l’intervention de l’Arjel a eu pour but d’encadrer et de réguler le marché. Le 25 juin  2010, cet organisme avait publié une liste officielle d’opérateurs agrées pour exercer. L’Arcep s’appuie principalement sur un décret définissant les jeux autorisés, ou non.

Au global, le marché des jeux en ligne est donc juteux, mais poker et casino occupent tiennent toujours le haut du pavé. Un marché qui, selon moi, a encore de très beaux jours devant lui…

Et vous, jouez-vous en ligne ?

Amicalement,

Yvan Dupuy

 

Marchés: L’Arjel rend son étude sur le segment juteux des jeux en ligne
Noter cet article

Auteur: Yvan Dupuy

Fondateur de Neoproduits, Webmarketeur & Infopreneur, Yvan est également passionné de référencement. Il décortique pour vous l’actu du e-commerce et des nouveaux concepts lancés sur internet.

Partager Cet Article
1 Partages
Tweetez
Partagez1
+1
Partagez
Stumble