Marchés internet: La France compte déjà plus de 140 000 abonnés à la fibre optique

arcepChères lectrices, chers lecteurs,

Dans le cadre de son observatoire sur les marchés internet, l’ARCEP alias « le gendarme de l’internet », rend son rapport sur le marché de l’internet pour le premier trimestre 2011. Des chiffres plutôt encourageant.

 

Haut-débit & très haut-débit

Selon son rapport, le nombre d’abonnés à la technologie haut-débit est de 21,3 millions, avec pour la majorité des cas, des accès en DSL (c’est à dire hors wifi, câble, satellite…). Le très haut-débit quant à lui, affiche 21,8 millions d’utilisateurs. Ce segment a engrengé 460 000 nouveaux utilisateurs par rapport à 2010, soit une hausse de plus de 8%.

la croissance du très haut-débit, souligne l’Arcep, est principalement soutenue par le nombre d’accès croissant à la technologie de la fibre optique. Cette niche de marché compte actuellement 140 000 abonnés, avec une croissance exponentielle ( + 20 000 utilisateurs sur le premier trimestre). L’Arcep souligne également un meilleur taux d’équipement des logements au très haut débit. Selon cette dernière, 1 135 000 logements seraient désormais éligibles au très haut-débit, avec un taux d’équipement en hausse de 36% par rapport à 2010.

Une véritable aubaine pour les équipementiers d’accès à internet, et bien sûr sur les fournisseurs d’accès. Cependant, Cisco nous met en garde sur une explosion du trafic.

Le revers de la médaille: une explosion du trafic d’ici 2015

C’est donc la célèbre firme Cisco qui met les pieds dans le plat en annonçant « une explosion du trafic d’ici 2015 ». Et oui, qui dit plus d’internautes, dit plus d’utilisation de la bande passante, et donc plus de trafic.

prévisions trafic cisco

Les prévisions de trafic de 2011 à 2015 (source Cisco)

Les chiffres sont éloquents, puisqu’en 2015, ce sont plus de 15 milliards d’équipements pour se connecter à internet qui seront en service,pour 3 milliards d’utilisateurs. Si actuellement, la majorité du trafic est réalisée par des ordinateurs fixes, 2015 marquera le pas des connections majoritairement « nomades » (mobiles, wifi).

En terme de zones géographiques, des pays actuellement peu matures en terme d’accès à internet soutiendront cette croissance. On peut notamment penser à l’Afrique, mais aussi à l’Amérique du Sud.

Niveau contenu, le trafic organique « classique », qui domine actuellement sera fortement supplanté par les diffusions online. Je pense notamment au streaming audio ou vidéo, qui devrait continuer à se développer.

Pour absorber cette poussée, de belles opportunités se présenteront pour les équipementiers technologiques, mais aussi pour tous les autres acteurs économiques: équipementiers IT, FAI, mais aussi les différents services proposés sur internet, qui auront une clientèle potentielle plus importante.

On peut donc facilement comprendre que les plus grands « se placent » d’ores et déjà sur ces services, afin d’asseoir leur notoriété, présente et à venir.

De plus en plus d’emplois liés au web pourraient également se développer, en corrélation directe avec l’offre et la demande…

Bien à vous,

Yvan Dupuy

 

 

Marchés internet: La France compte déjà plus de 140 000 abonnés à la fibre optique
Noter cet article

Auteur: Yvan Dupuy

Fondateur de Neoproduits, Webmarketeur & Infopreneur, Yvan est également passionné de référencement. Il décortique pour vous l’actu du e-commerce et des nouveaux concepts lancés sur internet.

Partager Cet Article
0 Partages
Tweetez
Partagez
+1
Partagez
Stumble