scooters électriques spin

Achetée en 2018 par Ford, la société spécialisée dans les scooters électriques Spin veut s’étendre au delà des États-Unis. On apprend aujourd’hui via TechCrunch que la société lace son service de location de scooters électriques à Cologne, en Allemagne, le printemps prochain. Des lancements dans d’autres villes Allemandes devraient suivre.

Une bonne implantation dans 62 villes des États-Unis

Opérant jusqu’à présent uniquement aux États-Unis, Son site internet indique qu’elle est actuellement implantée dans 62 villes et 20 campus à travers le pays. Le point dur pour Spin est qu’elle sera confrontée à des acteurs du marché déjà bien établis en Allemagne.

Elle sera notamment confrontée à trois acteurs majeurs dans le pays, à savoir Bird, Lime et Circ. En décembre, ce sotn sept autres start-ups de micro-mobilité qui opéraient dans le pays.

D’autres pays envisagés pour les scooters électriques spin

Outre l’Allemagne, Spin envisage par la suite de s’implanter dans d’autres pays, surtout Européen. Elle aurait dernièrement demandé un permis d’exploitation en France. Elle explore aussi des voies pour pouvoir rentrer sur le marché Britannique, mais la démarche reste difficile, car l’utilisation des scooters électriques sur la voie publique reste interdite. Spin reste toutefois confiante car des bruits de couloir laisseraient entrevoir que cette loi pourrait bientôt être modifiée. Mais, pour l’instant, ces plans restent à une étape préliminaire.

Elle prend une décision stratégique majeure pour son développement, dans une période où les nouvelles mobilités prennent de plus en plus de place au cœur des centre-villes. Ce type de mobilité va en effet permettre de désengorger les centres-villes, mais aussi baisser les émissions carbone liées aux moteurs thermiques. On sait que les villes envisagent, dans la majorité des cas, de s’équiper avec des stations de recharge électriques, pour faciliter la vie de ces nouveaux utilisateurs.

Elles devraient, pour cela, bénéficier d’aides de la part de l’état, et commencer à planifier leurs travaux d’aménagement urbain. Il est toutefois, pour l’heure, difficile de savoir comment Ford va, au niveau de sa stratégie commerciale, exploiter cette niche de marché, en matière de rentabilité.

Yvan Dupuy

Source