La plupart des chauffeurs VTC se sentiraient menacés par l’arrivée des véhicules autonomes

Chauffeur VTC

Chères lectrices, chers lecteurs,

Dans une récente infographie sur la perception des consommateurs sur les véhicules autonomes, nous avions que 37% des interrogés trouvaient l’idée des taxis autonomes intéressante. Les VTC, véritables professionnels de la route emmenés par des sociétés comme Uber, se posent légitimement des questions quant à l’arrivée de ces derniers, ayant peur de perdre leur emploi.

Une tendance confirmée par le cabinet Eurecab

Le comparateur de prix Eurecab vient de rendre une étude prouvant qu’Uber craindrait à son tour une uberisation de la part des véhicules autonomes. Si cette thèse paraissait plus qu’improbable lors de son arrivée en 2011, la prophétie pourrait désormais se réaliser…

Tout semble aller vite aujourd’hui, notamment avec le nouveau projet de loi mobilité lancé par le gouvernement, qui souhaite accélérer la transition écologique. Menée auprès de 150 chauffeurs, l’étude montre que 60% d’entre eux se sentent menacés par l’arrivée des véhicules autonomes. Seulement 14% d’entre eux jugent qu’un véhicule autonome est capable de transporter des personnes en sécurité.

« « Les chauffeurs professionnels soulignent que l’humain est en mesure de prévoir plus rapidement des comportements erratiques et impulsifs des autres usagers de la route et des piétons« – Eurecab.

Une menace considérée comme lointaine

Dans l’ensemble, les chauffeurs pensent toutefois que la voiture autonome n’est pas prête de les détrôner. Seulement 13% d’entre eux pensent qu’elles circuleront d’ici deux ans.Un quart (24%) d’ici 5 ans et près de la moitié (45%) d’ici 10 ans. Plus étonnamment, 19% d’entre eux pensent que les véhicules autonomes n’arriveront pas avant une vingtaine d’années. Enfin, 4 chauffeurs sur 10 (39%) pensent que les VTS et les voitures autonomes pourront cohabiter en terme d’activité.

Dans cette tâche, les autorités et municipalités tiendront un rôle majeur, afin que la cohabitation se passe de la manière la plus pacifique possible. les entreprises de VTC ne négligent pas non plus l’arrivée des véhicules autonomes, dans le sens ou ces derniers pourraient présenter des avantages certaines en matière de gestion de flotte et de personnel.

Uber a d’ailleurs bien compris cet enjeu, s’étant lancé dans la course aux voitures autonomes. Cette dernière à toutefois été interrompu dans sa course, du à l’accident mortel ayant eu lieu en Arizona. Interrompue un certain temps, son activité a toutefois pu reprendre de plus belle.

Yvan Dupuy

La plupart des chauffeurs VTC se sentiraient menacés par l’arrivée des véhicules autonomes
Noter cet article

Auteur: Yvan Dupuy

Fondateur de Neoproduits, Webmarketeur & Infopreneur, Yvan est également passionné de référencement. Il décortique pour vous l'actu du e-commerce et des nouveaux concepts lancés sur internet.

Partager Cet Article