Hébergement: Quand WordPress connaît la consécration avec près de 50 millions de sites web

wordpressChères lectrices, chers lecteurs,

Si vous êtes vous même webmasters ou plus simplement suivez de près tout ce qui se passe autour d’internet, vous avez certainement entendu parlé de WordPress. Dans le jargon des webmasters, WordPress est un CMS (Content Management System), c’est à dire qu’il est spécialement destiné à recevoir du contenu.Selon une récente étude, son succès sur la toile serait fulgurant, avec près de 50 millions de sites propulsés par WordPress.

Des chiffres éloquant

50 millions de sites internet « tournant » sous WordPress. Ses plateformes, puissantes, génèrent à elles seules un total cumulé de près de 285 millions de visiteurs mensuels. Au niveau trafic,ce sont près de 2,5 milliards de pages vues par les internautes. Niveau contenu, ce sont chaque jour pas moins de 500 000 billets qui sont postés. Des publications qui génèrent 400 000 commentaires par les lecteurs de ceux-ci. Au niveau de la répartition d’utilisation (langues utilisées), c’est l’Angleterre qui tient la tête (66%), suivi de l’Espagne (8,7%), suivi par le portugal (6,5%).La France occupe quant à la septième place (1,4%)

Une pléthore d’avantage pour WordPress

Comment peut s’expliquer un tel succès ? la question semble légitime vu les chiffres énoncés. Le premier, et non des moindres, est que WordPress est un open source, c’est à dire qu’il est téléchargeable gratuitement. Avec un bon hébergement, il peut accueillir une grosse quantité de contenu, qui peut lui même être facilement mis à jour (cela me permet d’ailleurs de bloguer quotidiennement). Enfin, de nombreux plug-ins (modules additionnels) permettent d’adapter parfaitement wordpress à l’utilisation que l’on souhaite en faire.

Des récents déboires de sécurité

Matt Mullenweg, fondateur de la plateforme affirmait récemment que cette dernière avait été la cible de plusieurs attaques sur les serveurs, afin de copier le code source. Matt a cependant rassuré ses utilisateurs en affirmant qu’il y ait peu de chances que les mots de passes aient été touchés. Cela peut peut-être expliquer les incessantes mise à jour ces derniers temps, la dernière étant la 3.2, présentée comme plus légère, et plus « véloce ».

Une plateforme qui connaît donc un réel succès, et qui devrait encore continuer à séduire bon nombre de blogueurs éclairés…

Amicalement,

Yvan Dupuy

 

 

Hébergement: Quand WordPress connaît la consécration avec près de 50 millions de sites web
Noter cet article

Auteur: Yvan Dupuy

Fondateur de Neoproduits, Webmarketeur & Infopreneur, Yvan est également passionné de référencement. Il décortique pour vous l’actu du e-commerce et des nouveaux concepts lancés sur internet.

Partager Cet Article
0 Partages
Tweetez
Partagez
+1
Partagez
Stumble