Groupon refuse l’offre de rachat de Google et lève 950 millions de dollars

groupon power

Chères lectrices, chers lecteurs

Tout récemment, je vous parlais du projet de Google de racheter le site de e-commerce Groupon.com (voir mon article). Malgré une enchère bien supérieure à celle faite par d’autres challengers, Groupon décide de continuer en cavalier seule, et prépare une levée de fonds conséquente.

Zoom sur une levée de fonds d’un montant historique

La valorisation de Groupon, selon Techcrunch

Selon Techcrunch, la valorisation financière de Groupon n’est pas précisément définie. Techcrunch annonce cependant une fourchette (que je trouve plutôt large):  entre 4,75 et 7,8 miliards de dollars. L’offre que Google proposait était tout à fait cohérente, car elle s’élevait à 6 milliards de dollars.

Plutôt que qu’une stratégie d’absorption, qui lui permettrait de bénéficier de la capacité financière d’un groupe, mais aussi et surtout des compétences techniques dont aurait pu lui faire bénéficier Google, Groupon semble s’orienter vers le déploiement de sources de financement externes, avec notamment sa future entrée en bourse.

Des investisseurs injectent 950 millions de dollars

Le 17 décembre dernier, la SEC (l’équivalent de notre Commission des Opérations de Bourse en France) a reçu un document officiel de la part de Groupon sur cette levée de fonds, d’un montant, historiquement rarement vu.

On ne possède que très peu d’informations sur les investisseurs de Groupon. Techcrunch pense à un consortium d’investisseurs,avec peut-être la présence de Alven Capital.

Récemment, je vous avait parlé de Jaïna Capital qui participe largement au lancement des starts-up de l’internet. Pourrait-il être un acteur potentiel ?

Pour rappel, les fondateurs de Groupon avait eux-même apportés un fond de 171 millions de dollars. Et, lors de son rachat du site City Deal (proposition de coupons promotionnels pour les activités de loisirs), Groupon avait trouvé une levée de fonds de 135 millions de dollars auprès du Russe DST et de Battery Ventures.

Je pense que la stratégie financière de Groupon est avant tout de conserver sa pleine indépendance, tout en financant son développement via les fonds et marchés financiers.

Même si Google est tout puissant, on ne fait pas boire un âne qui n’a pas soif…

Je vous souhaite un très bon réveillon,

Yvan Dupuy

Groupon refuse l’offre de rachat de Google et lève 950 millions de dollars
Noter cet article

Auteur: Yvan Dupuy

Fondateur de Neoproduits, Webmarketeur & Infopreneur, Yvan est également passionné de référencement. Il décortique pour vous l’actu du e-commerce et des nouveaux concepts lancés sur internet.

Partager Cet Article
1 Partages
Tweetez
Partagez
+1
Partagez
Stumble1