Google de nouveau accusé de position dominante par 1plusV

google_diableChères lectrices, chers lecteurs,

Décidément, certains parcours se ressemblent. Ainsi celui de google me rappel celui qu’a connu Microsoft pendant bien des années, avant l’arrivée de Mac. On le savait déjà, google avait déjà averti pour abus de position dominante sur le marché des recherches sur internet, notamment. On apprend aujourd’hui de nouveaux déboires sur le sujet.

L’accusation de 1plusV

1plusV est l’éditeur du moteur de recherche Ejustice.fr , un moteur de recherche spécialisé dans le droit et la justice. Il semble que ce soit ce dernier qui est lancé des accusations contre Google pour abus de position dominante.

L’entreprise avait déjà déposé plainte il y a un an, tout comme ciao.fr ou Foundem. A ce titre, La commission européenne a ouvert une enquête en fin d’année 2010.

Mais que reproche-t-on à Google concrètement ?

Google détient en France pas moins de 90% du marché de la recherche sur internet, ce qui au final, laisse peu de place pour des challengers comme Bing, ou Yahoo!. On connaissait ce problème qui faisait l’objet de la première plainte évoquée ci-dessus. Il y a aussi tous les enjeux de la recherche payante , qui fait le « beurre » de Google, avec son service Google Adsense. Bing et Yahoo possèdent eux aussi leur propre plate-forme, qui reste aujourd’hui, dû à l’hégémonie de Google, dans l’ombre du marché.

Mais, Google semble pousser le bouchon encore plus loin…

Une manipulation des résultats à ses profits

Cette fois ci, google y va fort: il semble que les résultats de certains moteurs de recherche soient carrément « évincés » des résultats de Google, au profit des siens. Google considérerait-il que seuls les siens soient pertinents ? pourquoi cette stratégie a-t-elle été mise en place ?

Récemment, c’est le moteur de recherche seek.fr qui en a fait les frais. Du jour au lendemain, il semble que le site est carrément été blacklisté du moteur de recherche.

recherche-seek

La chute de trafic du moteur de recherche Seek.fr

IL semble que les conséquences économiques soient dramatiques. entraînant certaines sociétés à perdre des contrats de plusieurs millions d’euros (des déréférencement ou dégradations dans les positionnements sont aussi évoqués).

Pour l’instant, Bruxelles n’aurait pas reçu de plainte complémentaire à la première déposé, les dirigeants de la firme Californienne devant être déjà interrogé sur ce sujet dans un premier temps.

Mon opinion personnelle est que Google développe de nouveaux services, comme notamment Google Books, et que ces concurrents soient devenus naturellement gênant. La libre concurrence est donc faussée, mais Google est bel et bien propriétaire de ces résultats, ce qui demeure un sujet « épineux ».

Affaire à suivre….

Bien  à vous,

Yvan Dupuy

Google de nouveau accusé de position dominante par 1plusV
Noter cet article

Auteur: Yvan Dupuy

Fondateur de Neoproduits, Webmarketeur & Infopreneur, Yvan est également passionné de référencement. Il décortique pour vous l’actu du e-commerce et des nouveaux concepts lancés sur internet.

Partager Cet Article
1 Partages
Tweetez
Partagez
+1
Partagez
Stumble1